Debout le France EELV En Marche Mouvement pour la France Mouvement républicain et citoyen (MRC) Nouvelle Donne Parti chrétien-démocrate Parti écologiste undefined Walwari Les Républicains UDI Parti Socialiste Front National Union des Démocrates et Indépendants MODEM Europe Ecologie Les Verts Nouveau Parti Anticapitaliste Lutte Ouvrière Front de gauche Parti Communiste Parti de Gauche Parti Radical de Gauche Debout la France
#on en parle
Présidentielle 2017

Destitution de François Hollande : La proposition des députés LR est lancée

La procédure de destitution a séduit les députés Républicains : ils sont 79 à l’avoir signé et transmise à la présidence de l’Assemblée nationale qui l’a fait parvenir au couple exécutif. Pourtant, elle a très peu de chances d’aboutir.

La proposition de destitution de François Hollande, portée par le député (LR) Pierre Lellouche, a été présentée à l’exécutif jeudi 10 novembre par la présidence de l’Assemblée nationale. Claude Bartolone, comme l’exige la procédure, a remis François Hollande et au Premier ministre une ‘’copie du texte de proposition de résolution visant à réunir la Haute cour déposée par Christian Jacob et 78 membres de l’Assemblée’’, rapport l’AFP.

79 députés Les Républicains ont ratifié cette mesure rarissime, rendue possible depuis 2014 seulement. Ils reprochent à François Hollande de ‘’graves manquements aux devoirs de sa charge (…) en particulier par des violations manifestes du secret défense’’. Les députés en veulent pour preuve la publication dans le Monde en août 2016 d’une reproduction d’un document classé ‘’confidentiel défense’’ présentant la feuille de route d’une intervention avortée en Syrie en 2013.

‘’Aucune chance d’aboutir’’

Parmi les signataires de cette proposition de destitution, Eric Ciotti qui avait annoncé vouloir saisir la justice pour violation du secret défense, mais aussi Nathalie Kosciusko-Morizet, Jean-François Copé, Laurent Wauquiez. Bruno Le Maire, en revanche, s’est abstenu de signer. En tout, selon le parti Les Républicains, 152 membres ont souhaité ratifier cette proposition, l’essentiel de ces députés s’étant rajouté ‘’ensuite’’ à la première liste transmise à l’Assemblée nationale. ‘’C’est de la manipulation. Seuls comptent les signataires transmis par la présidence de l’Assemblée’’, souligne un parlementaire PS cité par le Parisien.

Reste que cette proposition a tout l’air d’être un effet de communication. En effet, elle a très peu de chance d’aboutir : les travaux parlementaires prendront fin le 8 décembre prochain. Le délai, trop court entre le dépôt de la proposition et son vote à l’Assemblée national, ne permettra pas de mener à terme cette procédure de destitution. Même François Fillon, qui a pourtant signé la proposition, reconnaît qu’elle n’a ‘’aucune chance d’aboutir’’. En revanche, elle permet aux Républicains de décridibiliser François Hollande à quelques mois de l'élection présidentielle et alors qu'il n'a pas encore annoncé s'il serait ou non candidat à sa réélection.

 

Les Républicains
Les députés LR ont transmis la procédure de destitution de François Hollande à l'Assemblée nationale, sans grande conviction / ©maxppp
Ajouter un commentaire