Debout le France EELV En Marche Mouvement pour la France Mouvement républicain et citoyen (MRC) Nouvelle Donne Parti chrétien-démocrate Parti écologiste undefined Walwari Les Républicains UDI Parti Socialiste Front National Union des Démocrates et Indépendants MODEM Europe Ecologie Les Verts Nouveau Parti Anticapitaliste Lutte Ouvrière Front de gauche Parti Communiste Parti de Gauche Parti Radical de Gauche Debout la France
#on en parle
Présidentielle 2017

Emmanuel Macron boude la primaire de la gauche, les raisons dévoilées

Jeudi soir, le premier débat de la primaire de la gauche n’a pas suscité l’intérêt d’Emmanuel Macron. En déplacement dans le nord de la France et interrogé par La Voix du Nord, le candidat à l’élection présidentielle a confié qu’il ne suivrait pas les performances de ses anciens alliés politiques.

Emmanuel Macron avance, sans se soucier de ses adversaires. Contrairement à d’autres, le fondateur d’En marche ! mène une campagne efficace. En constant progrès dans les sondages, l’ancien ministre de l’Economie a été désigné jeudi 12 janvier personnalité préférée des Français par un sondage YouGov pour le HuffPost et i-Télé. Une tendance qui s’était déjà confirmée la veille puisque pour la première fois Emmanuel Macron a été donné gagnant au second tour de l’élection présidentielle par un sondage Ifop. Et ce qu’il affronte Marine Le Pen ou François Fillon. Une étude d’opinion à prendre toutefois avec des pincettes puisque selon celle-ci l’ancien protégé de François Hollande ne franchirait pas encore le premier tour.

Emmanuel Macron n'a pas suivi le débat de la primaire de la gauche

Mais le constat est là : Emmanuel Macron progresse semaine après semaine. Et ça, ses adversaires politiques ont visiblement du mal à l’avaler. L’ancien ministre de l’Economie est d’ailleurs régulièrement la cible des critiques, qu’elles viennent de Marine Le Pen, d’Arnaud Montebourg pour qui il est "le Monsieur X" de la présidentielle ou même de Bernard Cazeneuve. Des critiques auxquelles Emmanuel Macron semble n’attacher que très peu d’importance, de même qu’à leurs auteurs d’ailleurs. En déplacement dans le nord de la France jeudi, l’ancien ministre de l’Economie a même confié à La Voix du Nord qu’il ne suivrait pas dans la soirée le premier débat de la primaire de la gauche. Officiellement en raison d’"obligations professionnelles".

Emmanuel Macron boude la primaire de la gauche, les raisons dévoilées
Emmanuel Macron n'a pas suivi le premier débat de la primaire de la gauche / ©maxppp
Ajouter un commentaire
Breaking News