Debout le France EELV En Marche Mouvement pour la France Mouvement républicain et citoyen (MRC) Nouvelle Donne Parti chrétien-démocrate Parti écologiste undefined Walwari Les Républicains UDI Parti Socialiste Front National Union des Démocrates et Indépendants MODEM Europe Ecologie Les Verts Nouveau Parti Anticapitaliste Lutte Ouvrière Front de gauche Parti Communiste Parti de Gauche Parti Radical de Gauche Debout la France
#on en parle
Présidentielle 2017

Emmanuel Macron dessine son président idéal (et il ressemble plus à Alain Juppé qu'à François Hollande)

Dans une interview fleuve accordée au magazine Challenges ce week-end, Emmanuel Macron dessine le portrait du président idéal. Un président pas si éloigné d’Alain Juppé, qui récolte de nombreux compliments tandis que François Hollande s’attire les foudres de son ancien ministre.

C’est dit, Emmanuel Macron annoncera ses intentions pour 2017 d’ici ‘’décembre à janvier’’. C’est ce qu’a déclaré l’ancien ministre de l’Économie sur la chaîne américaine Bloomberg en fin de semaine. De retour en France, Emmanuel Macron s’est longuement confié dans une interview pour le magazine Challenges dans laquelle il esquisse le portrait-type du Président idéal. Un président pas si éloigné que ça d’Alain Juppé, à l’en croire. S’il réfute le terme ‘’d’identité heureuse’’ prônée par Alain Juppé, il ne rechigne pas à complimenter le maire de Bordeaux. ‘’Il n’en est pas moins vrai que j’ai avec Alain Juppé des convergences sur ce que peut et doit être la vie en société’’, déclare-t-il.

Emmanuel Macron juge qu’Alain Juppé porte une droite ‘’orléaniste, libérale, sociale, ouverte à l’Europe’’ en opposition à une droite ‘’identitaire et très conservatrice’’ portée par Nicolas Sarkozy. Alain Juppé, qui fait un carton plein du côté des centristes, pourrait bien séduire également les électeurs de gauche. Selon le Monde, ils seraient 10% à se dire prêts à voter pour lui, principalement pour faire barrage à Nicolas Sarkozy.

 ‘’Je ne crois pas au président ‘normal’’

Si Alain Juppé obtient les faveurs d’Emmanuel Macron, François Hollande, lui, récolte une pluie de critiques. Pour son ancien ministre, François Hollande est coupable d’avoir mené ‘’une présidence de l’anecdote, de l’événement et de la réaction’’ qui aurait ‘’banalisé la fonction’’. ‘’Les Français estiment que la fonction présidentielle n’est plus pleinement exercée. Et pour cause…’’, raille Emmanuel Macron en réaction à la publication du livre polémique, Un président ne devrait pas dire ça…‘’Je ne crois pas au président ‘normal’. Les Français n’attendent pas cela’’, tacle-t-il encore.

Selon Emmanuel Macron, le chef de l’État ‘’doit conduire la société à force de convictions, d’actions, et donner un sens clair à sa démarche’’. Tout l’inverse de François Hollande à l’en croire. Une bonne façon, aussi, de laisser entrevoir quelque type de président il entend incarner s’il se lance dans la course à l’Élysée.

Les quatre vérités d'Emmanuel Macron
Emmanuel Macron se rapproche d’Alain Juppé et tacle François Hollande / ©maxppp
Ajouter un commentaire