Debout le France EELV En Marche Mouvement pour la France Mouvement républicain et citoyen (MRC) Nouvelle Donne Parti chrétien-démocrate Parti écologiste undefined Walwari Les Républicains UDI Parti Socialiste Front National Union des Démocrates et Indépendants MODEM Europe Ecologie Les Verts Nouveau Parti Anticapitaliste Lutte Ouvrière Front de gauche Parti Communiste Parti de Gauche Parti Radical de Gauche Debout la France
#on en parle
Présidentielle 2017

Emmanuel Macron : Gérard Collomb le compare à François Mitterrand et croit qu’il peut ‘’régénérer’’ la gauche

Gérard Collomb est l’un des principaux soutiens d’Emmanuel Macron dans sa plus-que-probable candidature à l’élection présidentielle. Face à une gauche toujours plus divisée, le maire de Lyon veut croire que l’ancien ministre peut remporter l’élection et ressouder le parti socialiste. Tout comme un certain François Mitterrand en son temps.

Gérard Collomb n’en a pas le titre officiel, il pourrait pourtant se prévaloir d’être le porte-parole d’Emmanuel Macron. Depuis plusieurs mois déjà, et avec plus d’intensité depuis que l’ancien ministre de l’Économie a quitté Bercy, Gerard Collomb est le soutien Numéro 1 d’Emmanuel Macron. Le maire (PS) de Lyon, déçu par le quinquennat de François Hollande, voit en l’ancien ministre le seul capable de redonner l’envie de la politique à des Français de plus en plus désabusés. C’est ‘’un homme qui les séduit et pour qui ils ont envie de se mobiliser’’, résume-t-il sur Itélé. Plus encore, il veut croire qu’Emmanuel Macron pourrait être l’homme qui ressoudera un Parti socialiste très divisé. Pour se faire comprendre, Gérard Collomb n’hésite pas à comparer le parcours d’Emmanuel Macron à  celui de François Mitterrand, quitte à faire sortir de leurs gonds certains socialistes. En 1971, ‘’on avait un parti socialiste qui était à bout de souffle, se souvient Gérard Collomb, et puis quelqu’un qui était à l’extérieur des partis, c’était François Mitterrand (…) c’est lui qui a régénéré le Parti socialiste. Je pense que c’est ce qui peut se passer dans les prochaines semaines et les prochains mois’’.

Emmanuel Macron en phase ‘’d’immersion’’

Gérard Collomb en veut pour preuve la réussite de François Mitterrand, soutenu à l’origine par un seul ‘’petit groupe’’, celui de la Convention des Institutions Républicaines.  ‘’À côté, En Marche de Macron, c’est énorme !’’, assure-t-il, comptant que le mouvement créé au mois d’avril bénéficie déjà de plus de 60 000 adhérents. Pour l’heure, et avant de prétendre venir à la rescousse de la gauche, l’ancien ministre est en phase ‘’d’immersion’’. Il veut ‘’pouvoir prendre la mesure de la France dans sa diversité (…) ensuite, seulement, il partira en campagne et annoncera un programme’’, explique Gérard Collomb. À ce jour, et bien que sa candidature ne fasse plus guère de doute, Emmanuel Macron ne s’est pas encore officiellement lancé dans la course à l’élection présidentielle. Quant à une éventuelle participation à une primaire socialiste, Gérard Collomb n’y croit pas. ‘’Lui a toujours dit qu’il traçait sa voie de son côté’’, rappelle le maire de Lyon.

 

Emmanuel Macron - François Mitterrand
Pour Gérard Collomb, Emmanuel Macron suit le même parcours que François Mitterrand / ©maxppp
Ajouter un commentaire