Debout le France EELV En Marche Mouvement pour la France Mouvement républicain et citoyen (MRC) Nouvelle Donne Parti chrétien-démocrate Parti écologiste undefined Walwari Les Républicains UDI Parti Socialiste Front National Union des Démocrates et Indépendants MODEM Europe Ecologie Les Verts Nouveau Parti Anticapitaliste Lutte Ouvrière Front de gauche Parti Communiste Parti de Gauche Parti Radical de Gauche Debout la France
#on en parle
Présidentielle 2017

Emmanuel Macron : Jean-Jacques Urvoas le compare à un avion en plein décollage

Dans quelques semaines, Emmanuel Macron devra se déclarer, ou non, candidat à l’élection présidentielle. Pour le ministre de la Justice, si sa candidature n’est pas officielle, elle ne fait plus aucun doute.

Emmanuel Macron sera-t-il candidat à l’élection présidentielle ? Pour une grande majorité des élus et sympathisants socialistes, l’hypothèse ne fait plus aucun doute. Même à droite, les ambitions personnelles de l’ancien ministre de l’Économie sont reçues cinq sur cinq, et parfois même appréciées. Pour le Garde des Sceaux, Jean-Jacques Urvoas, c’est plus qu’une certitude. Selon des propos rapportés par le Point, la démarche d’Emmanuel Macron serait si bien engagée qu’elle résisterait à toute tentative de sabotage. ‘’En aéronautique, on dirait que Macron a atteint la vitesse V2, celle à partir de laquelle un avion peut décoller même en cas de panne d’un moteur’’, ironise le ministre de la Justice. Emmanuel Macron, cet avion.

‘’Si j’étais un leurre, je serais suicidaire’’

Invité pour la première de la nouvelle émission politique de Mediapart mercredi, Emmanuel Macron se refuse toujours à dire s’il sera ou non candidat à l’élection présidentielle. Il a néanmoins laissé entendre qu’il n’entendait pas être ‘’un leurre’’ dans la future campagne. ‘’Si j’étais un leurre, je serais suicidaire’’ a-t-il rétorqué à l’un des journalistes. Il a également réaffirmé son opposition au principe même des primaires, un système ‘’organisé par des appareils exsangues’’. Tout en déclarant que le modèle porté par François Hollande n’est plus viable. ‘’Je ne crois plus à l’union des gauches’’ a-t-il lancé. L’avion Macron passe à la vitesse supérieure. Il ne devrait toutefois pas annoncer officiellement sa candidature avant que le Président n’ait clarifié ses propres intentions, le 15 décembre prochain.

Présidentielle 2017 : l'aile droite du PS vote Macron
Le ministre de la Justice compare Emmanuel Macron à un avion / ©maxppp
Ajouter un commentaire