Debout le France EELV En Marche Mouvement pour la France Mouvement républicain et citoyen (MRC) Nouvelle Donne Parti chrétien-démocrate Parti écologiste undefined Walwari Les Républicains UDI Parti Socialiste Front National Union des Démocrates et Indépendants MODEM Europe Ecologie Les Verts Nouveau Parti Anticapitaliste Lutte Ouvrière Front de gauche Parti Communiste Parti de Gauche Parti Radical de Gauche Debout la France
#on en parle
Présidentielle 2017

Emmanuel Macron obligé d’ouvrir une seconde salle pour accueillir tous ses militants à son grand meeting à Paris

Le premier grand meeting d’Emmanuel Macron se tient ce samedi 10 décembre porte de Versailles à Paris. L’ancien ministre comptait sur la présence de 7000 sympathisants, ils sont finalement venu beaucoup, beaucoup plus nombreux, obligeant même les organisateurs à aménager une nouvelle salle.

C’est son premier grand meeting de campagne et Emmanuel Macron l’a voulu grandiose. Au parc des expositions porte de Versailles, l’ancien ministre de l’Économie entend faire une véritable ‘’démonstration de force’’. ‘’Préparez-vous à un très, très gros truc…’’ préviennent ses proches. Avant même le début du meeting, force est de constater que le succès est au rendez-vous. La salle aménagée pour 10 000 personnes est rapidement saturée. 12 000 sympathisants se pressent aux portes du parc des expositions, forçant même les organisateurs à ouvrir un second hall pour contenir le flot incessant de ‘’marcheurs’’, venus décidemment très, très nombreux. De quoi montrer les muscles pour le jeune candidat qui entend se démarquer de ses concurrents.

Gérard Collomb tacle l’échec de la Belle Alliance Populaire de la gauche

De quoi laisser, aussi,  tout le loisir à ses soutiens, de moquer ceux qui ne croyaient pas en la ‘’révolution Macron’’. Interrogé au micro de RFI, Gérard Collomb se félicite de ce succès et n’hésite pas à le comparer à la déroute du grand rassemblement de la Belle Alliance Populaire qui a peiné à rassembler 2500 sympathisants samedi dernier. ‘’Quand on regarde ce qu’était la belle alliance populaire il y a deux semaines et ce qui est aujourd’hui cette salle, on voit où le mouvement quoi. Si moi j’étais à la place de Jean-Christophe Cambadélis je me dirais que j’essaierais de rejoindre ce mouvement et de le faire gagner’’. Le premier secrétaire du parti socialiste, qui ne désespère pas de faire participer Emmanuel Macron à la primaire de la gauche, appréciera. 

Meeting Emmanuel Macron - Paris
Les sympathisants d'Emmanuel Macron sont venus beaucoup plus nombreux que prévu / ©Twitter
Ajouter un commentaire