Debout le France EELV En Marche Mouvement pour la France Mouvement républicain et citoyen (MRC) Nouvelle Donne Parti chrétien-démocrate Parti écologiste undefined Walwari Les Républicains UDI Parti Socialiste Front National Union des Démocrates et Indépendants MODEM Europe Ecologie Les Verts Nouveau Parti Anticapitaliste Lutte Ouvrière Front de gauche Parti Communiste Parti de Gauche Parti Radical de Gauche Debout la France
#on en parle
Présidentielle 2017

Emmanuel Macron reprend du service et tacle les vieilles politiques

Le ministre de l’Economie ne sera pas resté longtemps dans l’ombre de l’exécutif. Après quelques semaines de discrétions, Emmanuel Macron annonce la suite de son mouvement En Marche et tacle, au passage, les vieux politicards et leurs méthodes.

Emmanuel Macron s’est fait discret ces dernières semaines. Le mois de juillet, marqué par les attentats de Nice et de Saint-Etienne-du-Rouvray, ont forcé le ministre de l’Economie à faire profil bas et à mettre de côtés ses ambitions personnelles. À gauche, nul doute que certains se sont réjouis de voir le jeune ministre rentrer dans le rang de l’unité gouvernementale. Mais pour combien de temps ? Alors qu’il annonçait fin juillet mettre en suspens son mouvement En Marche ! jusqu’à l’automne pour se consacrer à l’écriture d’un projet de campagne ‘’pour le pays’’, Emmanuel Macron a tenu à rappeler qu’il ne fallait pas prendre sa discrétion pour un renoncement.

Un programme ? Mieux que ça, un plan !

Dans un entretien accordé à La Dépêche, le ministre de l’Economie explique qu’il compte construire ‘’un plan de transformation’’ à partir des différents témoignages recueillis pendant sa ‘’Grande Marche’’ entre avril et juillet. Un plan qu’il entend bien faire à son image, dans l’esprit de renouveau de la vie politique qu’il a défendu lors de son premier grand meeting, le 12 juillet dernier. À l’heure où les partis politiques planchent sans relâche sur leurs futurs programmes pour la présidentielle 2017, Emmanuel Macron envoie valser d’un revers de manche, toujours très ajustée, ces méthodes d’un autre temps. Un programme ne vise qu’à ‘’traiter des clientèles’’ et ‘’bâtir des compromis imparfaits’’, explique-t-il. 

Un parti ? Mieux que ça, un pays !

Emmanuel Macron souligne que ‘’celles et ceux qui se nourrissent des petites divisions’’ voient ses propositions d’un ‘’mauvais œil’’ et gage que si elles ‘’déclenchent des réactions moqueuses ou critiques, c’est plutôt le signe [qu’ils sont] en train de commencer à atteindre [leur] objectif : changer les choses.’’ Et pour bien enfoncer le clou de ceux qui fustigent l’indépendance affichée du ministre de l’Economie, Emmanuel Macron rappelle que pour lui, l’important, c’est de servir son pays. ‘’L’objectif premier de cette démarche, c’est de servir son pays, et non de défendre son parti.’’ Il ne faudrait pas oublier qu’Emmanuel Macron est certes au gouvernement mais qu’il n’a jamais pris sa carte au parti socialiste…

 
Emmanuel Macron va organiser son premier meeting
Le ministre de l'Economie tacle les vieux politicards / ©maxppp
Ajouter un commentaire