Debout le France EELV En Marche Mouvement pour la France Parti chrétien-démocrate Parti écologiste Walwari Les Républicains UDI Parti Socialiste Front National Union des Démocrates et Indépendants MODEM Europe Ecologie Les Verts Nouveau Parti Anticapitaliste Lutte Ouvrière Front de gauche Parti Communiste Parti de Gauche Parti Radical de Gauche Debout la France
#on en parle
Présidentielle 2017

Emmanuel Macron se dit blessé par les accusations dont il est l'objet

Au cours d'une visite à Lyon, ce jeudi, Emmanuel Macron s'est dit « blessé par les attaques injustes » qu'il a subies après les révélations de Mediapart et du Canard enchaîné. Le ministre de l'Économie se défend de toute fraude, et assure que « rien ne l'arrêtera ».

En déplacement à Lyon où il est accueilli par Gérard Collomb, maire PS de la ville, Emmanuel Macron a réagi aux attaques auxquelles il doit faire face depuis les révélations de Mediapart et du Canard enchaîné. Si le ministre de l'Économie rappelle son attachement à "une saine exigence de nos concitoyens pour la transparence", il déplore en revanche que certains "veulent créer des polémiques". Il soupçonne que cette affaire arrive "à un moment qui n'est pas innocent". Celui qui est également "En marche" s'est toutefois défendu de toute fraude, déclarant s'être "toujours conformé à [ses] obligations, qu'elles soient fiscales ou en matière de conflits d'intérêt". Emmanuel Macron s'est dit "blessé par des attaques injustes" à son encontre, tout en réaffirmant sa détermination. "Rien ne m'arrêtera" a finalement déclaré le ministre, le sourire en coin.

Qui peut me stopper ?

Emmanuel Macron met donc les points sur les “i” au moment où la droite s’interroge sur la provenance des fuites. Le chef de file du groupe les Républicains à l’Assemblée nationale, Christian Jacob, a très clairement ciblé le colocataire d’Emmanuel Macron à Bercy, le ministre des Finances et des Comptes publics, Michel Sapin, en déclarant sur LCP : «Moi, je serais monsieur Macron, je m'interrogerais». La ficelle serait sans doute un peu grosse mais il est impossible de ne pas se poser la question. Si Emmanuel Macron n’a jamais voulu entrer dans ces querelles d’appareils, sa détermination affichée ce jeudi, à Lyon, est un nouveau signal envoyé à des détracteurs.
 
 

 

 
Emmanuel Macron ISF rien ne m'arretera blessé
Emmanuel Macron « blessé » par les accusations mais « déterminé » à aller jusqu'au bout / ©maxppp
Ajouter un commentaire
Breaking News