Debout le France EELV En Marche Mouvement pour la France Mouvement républicain et citoyen (MRC) Nouvelle Donne Parti chrétien-démocrate Parti écologiste undefined Walwari Les Républicains UDI Parti Socialiste Front National Union des Démocrates et Indépendants MODEM Europe Ecologie Les Verts Nouveau Parti Anticapitaliste Lutte Ouvrière Front de gauche Parti Communiste Parti de Gauche Parti Radical de Gauche Debout la France
#on en parle
Présidentielle 2017

Emmanuelle Cosse estime que l’écologie peut être représentée même sans candidature

Interrogée sur la pertinence d’une candidature écologiste à la présidentielle 2017, Emmanuelle Cosse estime que l’écologie peut trouver sa place dans le débat public « même sans candidature. »

Les écologistes apprécieront. Pour Emmanuelle Cosse, ancienne secrétaire nationale d’Europe Écologie Les Verts (EELV), mais désormais ministre du Logement du gouvernement de Manuel Valls, « l’écologie peut être représentée même sans candidature [à l’élection présidentielle, ndlr] ».

Emmanuelle Cosse était interrogée sur RFI sur la pertinence d’une candidature écologiste à l’élection présidentielle de 2017. Elle prend donc le contrepied de la primaire décidée le 9 juillet par EELV pour désigner son candidat dans la course à la présidence.

Service minimum pour François Hollande

Si elle prend donc ses distances avec sans anciens amis d’EELV, dont elle n’est plus membre depuis son entrée au gouvernement en février 2016, Emmanuelle Cosse va en revanche moins loin que Jean-Vincent Placé. L'ancien écologiste, lui aussi entré au gouvernement, multiplie les déclarations favorables à la candidature de François Hollande et critique l'idée même d'une candidature écologiste.

De soutien à François Hollande, il n’est pas question pour Emmanuelle Cosse. Selon elle, il appartient « aux personnes qui veulent se porter candidates » de répondre à la question de « savoir qui aujourd’hui est le candidat naturel. » La ministre a aussi estimé « qu’on n’est pas encore dans cette phase-là. »

Emmanuelle Cosse estime que l’écologie peut être représentée même sans candidature
Emmanuelle Cosse estime que l’écologie peut être représentée même sans candidature / ©RFI
Ajouter un commentaire