Debout le France EELV En Marche Mouvement pour la France Mouvement républicain et citoyen (MRC) Nouvelle Donne Parti chrétien-démocrate Parti écologiste undefined Walwari Les Républicains UDI Parti Socialiste Front National Union des Démocrates et Indépendants MODEM Europe Ecologie Les Verts Nouveau Parti Anticapitaliste Lutte Ouvrière Front de gauche Parti Communiste Parti de Gauche Parti Radical de Gauche Debout la France
#on en parle
Présidentielle 2017

Face à Benoît Hamon : Manuel Valls a-t-il déjà perdu dans cette primaire de la gauche ?

Dans cette primaire de gauche éclair, Manuel Valls manque de voix de réserves pour espérer battre Benoît Hamon pour le second tour de la primaire citoyenne. Pour gagner, l'ancien Premier ministre aura besoin d'une participation massive.

Le top départ du second tour de la primaire de gauche est lancé. Et le lendemain du premier tour semble être difficile dans le camp de Manuel Valls. En effet, Benoît Hamon s'est placé en tête avec 36,35 %, en deuxième position Manuel Valls à 31,11 % et Arnaud Montebourg plus loin avec 17,52 %.

Au-delà du manque de ralliement pou Manuel Valls, le problème principal réside en la personne d'Arnaud Montebourg. Celui-ci a annoncé le dimanche 22 janvier "qu'il votera pour Benoît Hamon au second tour" et qu'il incitait les personnes à voter pour lui. Il en va même de l'avenir du Parti Socialiste : "c'est un impératif de rassemblement pour l'avenir de la gauche et de la France. Avec Benoît Hamon, nous avons combattu ensemble dans le gouvernement les politiques sociales-libérales désavouées par les électeurs de la primaire. Nous avons quitté le gouvernement ensemble".

Manuel Valls a besoin d'une grande participation

Selon les prévisions de la Haute Autorité, le chiffre devrait atteindre "entre 1,6 et 1,7 million" de participation. Face à cette prévision et à ce résultat, le camp d'Emmanuel Macron se frotte les mains. Dans ce match des gauches irréconciliables, si Benoît Hamon gagne la primaire de la gauche, les sondages successifs montrent que les électeurs de Manuel Valls seraient plus enclins à rejoindre le candidat du mouvement "En Marche".

Pour contrer cette dynamique, Manuel Valls a besoin d'une mobilisation forte. Dans le même temps, il lui restera un débat d'entre-deux tours pour convaincre les sympathisants de gauche.

Manuel Valls a-t-il déjà perdu dans cette primaire de la gauche ?
Dans cette primaire de gauche éclair, Manuel Valls manque de voix de réserves pour espérer battre Benoît Hamon pour le second tour de la primaire citoyenne. Pour gagner, l'ancien Premier ministre aura besoin d'une participation massive. / ©maxppp
Ajouter un commentaire