Debout le France EELV En Marche Mouvement pour la France Mouvement républicain et citoyen (MRC) Nouvelle Donne Parti chrétien-démocrate Parti écologiste undefined Walwari Les Républicains UDI Parti Socialiste Front National Union des Démocrates et Indépendants MODEM Europe Ecologie Les Verts Nouveau Parti Anticapitaliste Lutte Ouvrière Front de gauche Parti Communiste Parti de Gauche Parti Radical de Gauche Debout la France
#on en parle
Présidentielle 2017

Florian Philippot aurait pu voter pour Arnaud Montebourg il y a deux ans

Florian Philippot aurait pu soutenir Arnaud Montebourg si les primaires de la gauche avaient eu lieu il y a deux ans. C'est ce qu'il affirme dans un entretien avec franceinfo le samedi 21 janvier.

"Le protectionnisme intelligent" selon Florian Philippot. Invité de Franceinfo le samedi 21 janvier, le vice-président du Front National est revenu sur les propositions d'Arnaud Montebourg, candidat à la primaire de la gauche. Interrogé par les journalistes pour savoir pour qui il serait prêt à voter à la primaire de la gauche, Florian Philippot a affirmé qu'il aurait voté pour Arnaud Montebourg deux ans avant : "j'aurais voté pour lui il y a deux ans. Parce qu'effectivement, on n'avait pas vu Arnaud Montebourg à l'oeuvre et nous avions déjà décelé ce discours qui est le nôtre depuis très longtemps : de protectionnisme et de patriotisme économique." a-t-il déclaré aux journalistes.

Même si Florian Philippot donne un compliment à son rival politique, il y cache un véritable tacle à son adversaire qu'il juge "incohérent". Le vice-président du Front National affirme alors que "le seul problème, c'est qu'il a depuis été ministre de l'Economie et il n'a pas appliqué ce programme. Il reste parfaitement incohérent. C'est Arnaud Montebourg qui s'est rapproché de notre discours, c'est une évidence. Nous, nous ne parlons pas de "Made in France", patriotisme intelligent depuis trois mois, nous en parlons depuis des années et des années."

Arnaud Montebourg soutient le protectionnisme français

La France rencontre un problème européen selon Florian Philippot. "C'est qu'on ne peut rien faire dans le cadre de l'Union Européenne. L'Union Européenne interdit le protectionnisme intelligent, et interdit le patriotisme économique.

Lors du troisième et dernier débat de la primaire de la gauche, Arnaud Montebourg s'était fait remarqué en ne souhaitant pas forcément un protectionnisme européen mais français : "nous avons besoin de remonter notre industrie qui a été dévorée par les dix années de crise. Il faut une stratégie de reconquête industrielle avec les PME en mobilisant les ressources de la nation".

Florian Philippot aurait pu voter pour Arnaud Montebourg il y a deux ans
Florian Philippot aurait pu soutenir Arnaud Montebourg si les primaires avaient eu lieu il y a deux ans. C'est ce qu'il affirme dans un entretien avec franceinfo le samedi 21 janvier. / ©maxppp
Ajouter un commentaire