Debout le France EELV En Marche Mouvement pour la France Mouvement républicain et citoyen (MRC) Nouvelle Donne Parti chrétien-démocrate Parti écologiste undefined Walwari Les Républicains UDI Parti Socialiste Front National Union des Démocrates et Indépendants MODEM Europe Ecologie Les Verts Nouveau Parti Anticapitaliste Lutte Ouvrière Front de gauche Parti Communiste Parti de Gauche Parti Radical de Gauche Debout la France
#on en parle
Présidentielle 2017

François Fillon appelle ses électeurs à "bousculer" la primaire à droite

François Fillon a clairement pris son envol à deux jours du premier tour de la primaire de la droite et du centre. En meeting à Paris ce vendredi 18 novembre, l’ancien Premier ministre a promis "une surprise" et en a profité une dernière fois pour tacler ses adversaires.

François Fillon est plus motivé que jamais. Dans un dernier sondage Ipsos pour le Monde, l’ancien Premier ministre est désormais en tête des intentions de vote face à Alain Juppé et Nicolas Sarkozy. En meeting ce vendredi 18 novembre, devant près de 6 500 personnes réunis dans trois salles, celle du Palais des Congrès étant trop petite, selon nos confrères d’Europe 1, François Fillon a appelé les électeurs à "bousculer la primaire" de la droite et du centre. Il a réaffirmé qu’une "surprise" était possible. En grand amateur de course automobile, passionné par les 24h du Mans, le député de Paris s’est adressé à ses électeurs : "Je suis le pied sur l'accélérateur, mais je vous demande aussi de mettre le turbo partout où votre voix peut être entendue." François Fillon, plein de vigueur, a clamé devant ses partisans : "Vous voulez des primaires qui soient vraiment les vôtres ? Alors bousculez-les et emparez-vous d'elles !"

François Fillon a le vent en poupe

Lors de son meeting, François Fillon a également adressé quelques piques bien senties à ses deux principaux adversaires : "L'élection présidentielle de 2017 ne peut pas être celle de la revanche, elle ne peut pas être celle d'une alternance classique : elle doit être le point de départ d'un peuple qui se met à l'offensive et à l'action." Au maire de Bordeaux qui juge "illusoire" son projet de suppression de 500.000 postes dans la fonction publique en cinq ans, il répond : "Cette critique signe son impuissance et justifie ma candidature." François Fillon ne s’est jamais aussi bien porté à deux jours du premier tour à la primaire de la droite et du centre. Gérard Larcher à la tribune, a salué "une fin de campagne exceptionnelle" déclarant d’un ton assuré : "Dimanche soir, François Fillon sera qualifié pour le deuxième tour, le 27 il sera le candidat de la droite et du centre à l'élection présidentielle." Les paris sont ouverts.

François Fillon appelle ses électeurs à
François Fillon était en meeting au Palais des Congrès de Paris ce vendredi 18 novembre / ©maxppp
Ajouter un commentaire