Debout le France EELV En Marche Mouvement pour la France Mouvement républicain et citoyen (MRC) Nouvelle Donne Parti chrétien-démocrate Parti écologiste undefined Walwari Les Républicains UDI Parti Socialiste Front National Union des Démocrates et Indépendants MODEM Europe Ecologie Les Verts Nouveau Parti Anticapitaliste Lutte Ouvrière Front de gauche Parti Communiste Parti de Gauche Parti Radical de Gauche Debout la France
Présidentielle 2017

François Fillon attaque Alain Juppé et Nicolas Sarkozy sur le front économique

Alain Juppé et Nicolas Sarkozy s’affrontent depuis plusieurs jours sur les questions d’identité. François Fillon entend en profiter pour les devancer sur le plan économique et combler son retard dans la course à la primaire de la droite et du centre.

Pendant que Nicolas Sarkozy et Alain Juppé s’attaquent par meeting interposés sur les questions d’identité, François Fillon en profite pour les devancer sur les questions économiques. C’est sur ce point qu’il entend se démarquer des principaux candidats de la primaire de la droite et du centre, qui font pour l’instant la course en tête. Pour François Fillon, se concentrer sur les questions sécuritaires et identitaires est une erreur. ‘’Tous les Français ont des préoccupations économiques, explique-t-il aux Echos. On parle d’identité, mais la question principale, c’est la confiance dans son pays et la fierté d’en être citoyen’’. Pour l’ancien Premier ministre, il est nécessaire de régler les questions du chômage et de la croissance avant de parler d’identité, qu’elle soit nationale selon Nicolas Sarkozy, ou heureuse selon Alain Juppé. ‘’On parle d'identité, mais la question principale, c'est la confiance dans son pays et la fierté d'en être citoyen. Comment être fier d'un pays qui vous met au chômage ou vous accable d'impôt ?’’

François Fillon compte sur l’économie pour rattraper ses concurrents

Pour relancer la croissance française et l’économie du pays, François Fillon veut engager ‘’réformes structurelles puissantes’’, sur le droit du travail, la fiscalité ou l’assurance chômage. Et ce, dès les premiers mois du nouveau mandat présidentiel. Le député de Paris en est convaincu : seul son programme est valable. Si les propositions économiques d’Alain Juppé sont semblables, François Fillon assure qu’elles se basent sur ‘’une exécution lente’’, incapable de produire ‘’un vrai sursaut économique’’. Quant à celui de Nicolas Sarkozy, il est peu ou prou le même qu’en 2007. ‘’Dans le contexte économique et financier d’aujourd’hui, cela n’a plus de sens’’, explique-t-il. ‘’Son programme ne conduira ni à la croissance, ni à l’emploi’’, tacle-t-il encore. François Fillon, quatrième homme de la primaire de la droite et du centre derrière Bruno Le Maire, a bien senti que le débat entre Alain Juppé et Nicolas Sarkozy stagne sur les questions identitaires depuis plusieurs jours. Il espère non seulement faire basculer les débats sur les questions économiques, mais aussi, sans doute, renverser la vapeur dans les sondages.

François Fillon
François Fillon préfère parler d'économie plutôt que d'identité, au contraire de Nicolas Sarkozy et Alain Juppé / ©maxppp
Ajouter un commentaire