Debout le France EELV En Marche Mouvement pour la France Parti chrétien-démocrate Parti écologiste Walwari Les Républicains UDI Parti Socialiste Front National Union des Démocrates et Indépendants MODEM Europe Ecologie Les Verts Nouveau Parti Anticapitaliste Lutte Ouvrière Front de gauche Parti Communiste Parti de Gauche Parti Radical de Gauche Debout la France
#on en parle
Présidentielle 2017

François Fillon : De François Hollande à Nicolas Sarkozy, il sort la boîte à gifles

Le candidat à la primaire de la droite et du centre organisait mardi 3 mai un meeting 2.0 consacré à l’emploi à Issy-Les-Moulineaux, près de Paris. Bien décidé à casser les codes du meeting politique, François Fillon a largement taclé ses concurrents et le gouvernement comme le rapporte Non Stop Politique.

François Fillon, ancien Premier ministre de Nicolas Sarkozy, donnait mardi 3 mai un meeting qu’il présentait comme "révolutionnaire". Les participants étaient invités à voter en ligne sur les propositions du candidat à la primaire de la droite et du centre, en direct sur les réseaux sociaux. La réunion publique de François Fillon était même retransmise en direct sur le site internet du député de Paris, permettant à ses sympathisants du monde entier de le regarder. "A Londres, à New York, à Abidjan. On a même quelqu’un qui va nous suivre du Kazakhstan. Voilà une réunion qui mobilise presque la terre entière", annonçait le candidat fièrement. Durant son meeting 2.0, le candidat le plus libéral à la primaire de la droite et du centre n’épargne pas ses concurrents. "Je veux lutter contre le mythe infantilisant de l’homme providentiel", déclare François Fillon sur Nicolas Sarkozy. "Suffit-il à la droite de gagner les élections et de faire un peu mieux que la gauche pour faire refluer le chômage et impulser la croissance ? Non, il ne servira à rien de changer le locataire de l’Elysée si on ne rompt pas avec un système usé jusqu’à la corde", continue-t-il en évoquant Alain Juppé qu’il juge trop tiède en petit comité.

"François Hollande a fini par se persuader que ça va mieux"

Si François Fillon a donné de nombreux coups de griffe à ses concurrents, l’ancien Premier ministre n’a pas été tendre avec François Hollande. Le député de Paris a pointé du doigt les annonces du possible candidat du PS faites mardi 3 mai. « Le gouvernement poursuit ses incantations en faveur du retour de la croissance.  C’est la ritournelle du ‘ça va mieux’. D’ailleurs, j’entends que le président de la République promet de baisser les impôts dans les mois qui viennent, mais attention, il ajoute une condition ‘les impôts baisseront si les marges de manœuvre de l’Etat le permettent’. Et la manip crève les yeux. Des marges de manip, il n’y en aura pas », clame François Fillon avant de poursuivre : "François Hollande, champion de la méthode Coué, répète tous les jours que ça va mieux et il a s’en doute fini par se persuader lui-même que ça va mieux." Le candidat Les Républicains poursuit, se montrant toujours aussi virulent à l’égard du président de la République. "A tel point qu’il a déjà dépensé en cadeaux divers et variés l’argent que la croissance ne lui a pas encore donné. 6 milliards de dépenses supplémentaires en 4 mois pour calmer sa majorité en pure perte (…)", conclut François Fillon. 

François Fillon : De François Hollande à Nicolas Sarkozy, il sort la boîte à gifles
François Fillon s'en prend à François Hollande et Nicolas Sarkozy / ©maxppp
Ajouter un commentaire
Breaking News