Debout le France EELV En Marche Mouvement pour la France Mouvement républicain et citoyen (MRC) Nouvelle Donne Parti chrétien-démocrate Parti écologiste undefined Walwari Les Républicains UDI Parti Socialiste Front National Union des Démocrates et Indépendants MODEM Europe Ecologie Les Verts Nouveau Parti Anticapitaliste Lutte Ouvrière Front de gauche Parti Communiste Parti de Gauche Parti Radical de Gauche Debout la France
#on en parle
Présidentielle 2017

François Fillon pour la première fois donné vainqueur de la primaire de la droite et du centre par un sondage

François Fillon est annoncé vainqueur au second tour de la primaire de la droite et du centre par un sondage OpinionWay pour Atlantico. Au premier tour, l’ancien Premier ministre, qui a fait l’essentiel de la campagne dans le costume du troisième homme, ferait jeu égal avec Nicolas Sarkozy.

Et si le troisième homme était finalement le premier ? Longtemps distancé dans les sondages par Alain Juppé et Nicolas Sarkozy, François Fillon termine en trombe la campagne de la primaire de la droite et du centre.

Assuré d’être vainqueur au second tour

Pour la première fois, l’ancien Premier ministre est donné vainqueur par un sondage OpinionWay pour Atlantico publié dans la soirée du 15 novembre. Selon cette enquête, il l’emporterait au second tour contre n’importe quel adversaire.

À condition toutefois de passer le premier tour, qui aura lieu dimanche, pour lequel il est maintenant crédité de 25 % des intentions de vote, à égalité avec Nicolas Sarkozy. Il y a encore peu, le Sarthois ne dépassait pas les 10 % et se battait avec Bruno Le Maire pour la place honorifique de troisième homme.

Alain Juppé étant toujours loin devant malgré un fort recul, la qualification pour le second tour risque donc de se jouer entre Fillon et Sarkozy. L’enjeu est de taille pour Alain Juppé puisque selon OpinionWay, le maire de Bordeaux serait battu en finale par Fillon (54 % contre 46 %) mais l’emporterait contre Sarkozy (57 % contre 43 %). Dans l’hypothèse d’un second tour Fillon/Sarkozy, c’est François Fillon qui l’emporterait haut la main (63 % contre 37 %).

Sarkozy contre-attaque

Ce retournement de tendance n’échappe pas à Nicolas Sarkozy. L’ancien chef de l'État, qui réservait jusqu’à présent ses attaques à Alain Juppé, a réagi à la montée en puissance de son ancien Premier ministre. Hier matin déjà, il a rabaissé sur RTL celui qu’il qualifiait de "collaborateur" pendant sa présidence : "Je décidais des réformes que François Fillon mettait en œuvre."

Il a poursuivi hier soir en meeting à Nice en critiquant sur le fond le programme de Fillon, notamment la volonté de son rival d’augmenter de deux points le taux normal de TVA contre une baisse massive des cotisations des entreprises : "J’assume de refuser toute hausse de la TVA, car je ne suis pas candidat pour imposer aux classes populaires et aux classes moyennes une mesure aujourd’hui à l’opposé de ce dont l’économie française a besoin."

À quatre jours du scrutin, le résultat du premier tour de la primaire apparaît plus incertain que jamais.

François Fillon pour la première fois donné vainqueur de la primaire de la droite et du centre par un sondage
François Fillon l'emporterait au second tour de la primaire de la droite et du centre aussi bien contre Nicolas Sarkozy que contre Alain Juppé / ©maxppp
Ajouter un commentaire