Debout le France EELV En Marche Mouvement pour la France Mouvement républicain et citoyen (MRC) Nouvelle Donne Parti chrétien-démocrate Parti écologiste undefined Walwari Les Républicains UDI Parti Socialiste Front National Union des Démocrates et Indépendants MODEM Europe Ecologie Les Verts Nouveau Parti Anticapitaliste Lutte Ouvrière Front de gauche Parti Communiste Parti de Gauche Parti Radical de Gauche Debout la France
#on en parle
Présidentielle 2017

François Fillon et les sondages : "ça ne me touche pas beaucoup"

Dans un récent sondage datant du jeudi 5 janvier, Emmanuel Macron se hisserait au second tour de l'élection présidentielle selon Elabe pour "Les Echos" et Radio Classique. Malmené dans les sondages, François Fillon a préféré ne pas commenter les sondages.

François Fillon maintient le cap. Parfois malmené dans les sondages depuis sa candidature à la primaire de la droite et du centre et parfois critiqué sur son programme, le candidat du parti Les Républicains se veut serein et rassurant. En effet, le dernier sondage Elabe pour les "Echos" et Radio Classique du jeudi 5 janvier, donnait Emmanuel Macron au second tour de l'élection présidentielle de 2017 sous certaines conditions face à François Fillon. Pour cela, il faudrait qu'Arnaud Montebourg gagne la primaire de la gauche et que François Bayrou renonce à se présenter.

Dans ce cas de figure, Emmanuel Macron attendrait les 24 % d'intentions de vote, juste derrière François Fillon (26 %) et devant Marine Le Pen (22 %). Toutefois, si Vincent Peillon sortait vainqueur de la primaire de la gauche, il ferait score égal avec la candidate frontiste.

François Fillon contre-attaque

Exaspéré par les sondages, François Fillon déclare ne pas s'y intéresser lors d'une visite au salon CES de Las Vegas, selon nos confrères de BFM. "Vous savez, j'ai été pendant deux ans considéré par l'ensemble de la presse française, comme incapable de gagner la primaire. Donc franchement ça recommence et ça ne me touche pas beaucoup".

Dans le même esprit, François Fillon a indiqué 3 janvier sur le Journal de 20h sur TF1 qu'il ne souhaitait pas de slogan pour sa campagne : "je veux être le candidat de la vérité et souvent un slogan est une création de communication".

François Fillon et les sondages :
Emmanuel Macron se hisserait au second tour de l'élection présidentielle selon un sondage. François Fillon a préféré ne pas commenter les sondages. / ©maxppp
Ajouter un commentaire