Debout le France EELV En Marche Mouvement pour la France Parti chrétien-démocrate Parti écologiste Walwari Les Républicains UDI Parti Socialiste Front National Union des Démocrates et Indépendants MODEM Europe Ecologie Les Verts Nouveau Parti Anticapitaliste Lutte Ouvrière Front de gauche Parti Communiste Parti de Gauche Parti Radical de Gauche Debout la France
#on en parle
Présidentielle 2017

François Hollande espère que le Brexit fera tomber Marine le Pen

Marine le Pen ne cache pas sa joie depuis l’annonce de la sortie du Royaume-Uni de l’Union européenne. La présidente du Front national y voit la chance d’aller vers la sortie d’autre pays membres, à commencer par la France. Au contraire, François Hollande est persuadé que le Brexit causera la perte de Marine le Pen.

Si le Brexit remplit de joie les eurosceptiques, Marine le Pen en tête, d’autres pensent au contraire que la sortie de l’Union européenne pourrait bien servir à battre le Front national et plus généralement les courants nationalistes européens. Pourtant, dans la bouche des élus frontistes, le Brexit est une formidable victoire qui prouvera à tous que l’on peut parfaitement s’en sortir sans l’Union européenne et, même, s’en porter encore mieux. François Hollande, lui, ne voit pas du tout les choses de cette façon. Le chef de l’Etat compte sur la sortie du Royaume-Uni pour montrer aux eurosceptiques de tous poils ce qu’il en coûte de quitter l’Europe. ‘’Ceux, notamment les populistes et les extrémistes, qui appellent leur pays à sortir de l’Union européenne doivent savoir maintenant quelles en sont les conséquences’’, a-t-il déclaré dans des propos rapportés par Europe 1.

Brexit – La fin du discours anti-européen de Marine le Pen ?

Le président de la République pointe les ‘’conséquences’’ du Brexit : dévaluation de la livre (-3,5 %), panique semée sur les marchés financiers avec des répercutions jusqu’au Japon et en Russie, au point d’inquiéter leurs dirigeants. Une ‘’aubaine’’ pour François Hollande qui peut ainsi appuyer sa décision de ne pas organiser de referendum sur une éventuelle sortie de l’UE, comme demandé par Marine le Pen lors de son passage à l’Elysée en début de semaine. A ce propos, François Hollande a déclaré ‘’Quand j’ai reçu Marine le Pen, elle a exigé ce référendum. Ce coup-là, elle s’est pris les pieds dans le red carpet…’’. La présidente du Front national, de son côté, a réaffirmé sa volonté d’organiser un référendum ‘’dans les six mois’’ s’il elle était élue en 2017. Dans un cas comme dans l’autre, reste à attendre d’avoir  un peu plus de recul.

François Hollande - Marine le Pen
François Hollande compte sur le Brexit pour mettre KO Marine le Pen / ©maxppp
Ajouter un commentaire
Breaking News