Debout le France EELV En Marche Mouvement pour la France Mouvement républicain et citoyen (MRC) Nouvelle Donne Parti chrétien-démocrate Parti écologiste undefined Walwari Les Républicains UDI Parti Socialiste Front National Union des Démocrates et Indépendants MODEM Europe Ecologie Les Verts Nouveau Parti Anticapitaliste Lutte Ouvrière Front de gauche Parti Communiste Parti de Gauche Parti Radical de Gauche Debout la France
#on en parle
Présidentielle 2017

François Hollande : "la France n'a pas besoin des conseils" de Donald Trump

Face aux propos de Donald Trump sur l'accueil des réfugiés et sur l'Union Européenne, François Hollande a fermement répliqué dans un discours du lundi 16 janvier, lors d'une remise de Légion d'honneur à l'ambassadrice américaine, Jane Hartley.

Quand Donald Trump défie l'Europe, François Hollande réplique. Après de vives critiques du prochain président des Etats-Unis sur l'Union Européenne et l'Otan, le Président de la République François Hollande a estimé que l'Europe n'avait pas besoin de conseils extérieurs, le lundi 16 janvier lors d'une remise de la Légion d'honneur auprès de l'ambassadrice américaine à Paris, Jane Hartley.

Initialement, Donald Trump avait déclaré aux quotidiens : britannique "Times" et allemand "Bild" : "Merkel a fait une erreur vraiment catastrophique qui a été d'accueillir tous ces migrants illégaux. Je ne la connai pas, je ne l'ai jamais rencontrée. Mais j'ai beaucoup de respect pour elle. J'ai senti que c'était un très grand leader", a déclaré le futur président des Etats-Unis.

François Hollande s'est alors insurgé en passant à l'offensive lors de la déclaration officielle en présence de l'ambassadrice : "Je vous l'affirme ici : l'Europe sera toujours prête à poursuivre la coopération transatlantique, mais elle déterminera en fonction de ses intérêts et de ses valeurs."

François Hollande : "nous sommes suffisamment nombreux en Europe"

Dans son discours, le chef de l'Etat a tenu à rappeler toutes les valeurs qui réunissaient les deux pays, notamment grâce à un passé commun. "Au moment où s'installe une nouvelle administration à Washington, je voudrais rappeler que les relations entre l'Europe et les Etats-Unis ont toujours été fondées sur des principes et des valeurs"

François Hollande a aussi demandé que Donald Trump respecte la France et l'Europe. Ces valeurs s'appellent le respect, le soutien mutuel en cas de péril, mais aussi l'attachement à la démocratie, la défense des libertés, et cette égalité entre les femmes et les hommes, la dignité de l'être humain". Nous partageons aussi depuis longtemps la même conception du droit d'asile pour celles et ceux qui fuient les persécutions et les conflits. Ce principe est d'ailleurs un de ceux qui a fondé la nation américaine. La France n'a pas besoin de conseils extérieurs pour lui dire ce qu'elle a à faire. Nous sommes suffisamment nombreux à l'intérieur de l'Europe comment trouver les compromis."

 

François Hollande :
Face aux propos de Donald Trump sur l'accueil des réfugiés et sur l'Union Européenne, François Hollande a fermement répliqué dans un discours du lundi 16 janvier. / ©maxppp
Ajouter un commentaire