Debout le France EELV En Marche Mouvement pour la France Mouvement républicain et citoyen (MRC) Nouvelle Donne Parti chrétien-démocrate Parti écologiste undefined Walwari Les Républicains UDI Parti Socialiste Front National Union des Démocrates et Indépendants MODEM Europe Ecologie Les Verts Nouveau Parti Anticapitaliste Lutte Ouvrière Front de gauche Parti Communiste Parti de Gauche Parti Radical de Gauche Debout la France
#on en parle
Présidentielle 2017

François Hollande monte son comité de campagne… et exclut Manuel Valls

Malgré plusieurs semaines de critiques et de scissions dans son propre camp, François Hollande semble déterminé à présenter à nouveau sa candidature à la primaire de la gauche. Selon le Point, il a commencé à réunir son État-Major, composé de fidèles historiques mais sans Manuel Valls.

François Hollande semble toujours plus déterminé à être à nouveau candidat pour la primaire de la gauche qui se tiendra les 22 et 29 janvier prochain. Peu refroidi par le récent séisme provoqué par la publication de ses confidences, le chef de l’État a d’ores et déjà commencé à former son comité de campagne.

Le choix n’aura pas été particulièrement cornélien pour François Hollande, seul un noyau dur de fidèles restant tout acquis à sa cause. François Rebsamen, qui assurait cette semaine que François Hollande était ‘’le seul capable de rassembler la gauche’’ fera partie de l’équipe. Stéphane Le Foll et Najat Vallaud-Belkacem également, les deux étant régulièrement cités pour devenir le directeur (ou la directrice) de campagne du chef de l’État. Selon les informations du Point, son conseiller parlementaire Vincent Feltesse et  Guillaume Bachelay, numéro deux du PS, seront également de la partie.

En revanche, aucune trace de Manuel Valls dans l’équipe. Pour cause, François Hollande juge que ‘’ce n’est pas son rôle’’. D’autant que depuis la sortie d’Un Président ne devrait pas dire ça…, Manuel Valls ne cache plus ses ambitions présidentielles et ils sont nombreux, à gauche, à plaider pour un retrait du chef de l’État en faveur de son Premier ministre. Pour l’heure, François Hollande n’a pas bousculé son emploi du temps : il annoncera sa décision d’ici le mois de décembre. Il pourrait toutefois être obligé de se précipiter, Emmanuel Macron ayant prévu d’officialiser sa candidature dans le courant de la semaine prochaine.

Manuel Valls
François Hollande prépare son comité de campagne... sans Manuel Valls / ©maxppp
Ajouter un commentaire