Debout le France EELV En Marche Mouvement pour la France Mouvement républicain et citoyen (MRC) Nouvelle Donne Parti chrétien-démocrate Parti écologiste undefined Walwari Les Républicains UDI Parti Socialiste Front National Union des Démocrates et Indépendants MODEM Europe Ecologie Les Verts Nouveau Parti Anticapitaliste Lutte Ouvrière Front de gauche Parti Communiste Parti de Gauche Parti Radical de Gauche Debout la France
Présidentielle 2017

François Hollande : pour Arnaud Montebourg, le président est en situation "d’empêchement"

Si l’ancien ministre du Redressement Productif martèle que le bilan de François Hollande ne lui permet pas de se représenter, Arnaud Montebourg estime également que l’impopularité du président de la République l’empêche également de briguer un second mandat. Le chantre du « Made in France » s’en est expliqué ce jeudi matin sur France 2.

Impossibilité.  Neuf Français sur dix ne veulent pas voir François Hollande se représenter selon un sondage Elabe pour BFMTV publié mercredi. Invité sur le plateau des 4 Vérités ce jeudi matin, Arnaud Montebourg a justifié cette dégringolade. "Je crois que le chef de l’Etat est en position objective d’empêchement. Les Américains parleraient "d’impeachment". En fait il s’agit d’un rejet massif de la population, de nos compatriotes qui je crois, ont mesuré l’échec. On ne peut pas bâtir ni une victoire ni lever l’espoir sur des échecs" assène l’ancien ministre.  Pour Arnaud Montebourg, le bilan et l’impopularité de François Hollande l’empêchent de se représenter.

François Hollande ne peut pas se représenter selon Arnaud Montebourg

Le fondateur du mouvement "Le Projet France" avance alors ses pions. "On ne peut le faire qu’avec de nouvelles pratiques, de nouveaux projets, de nouvelles idées, c’est ce que je propose aux Français" continue l’ex-ministre du Redressement productif. "Il suffit de se promener dans n’importe quelle ville ou village de France pour voir qu’il y a en France un désir d’autre chose. Ça s’appelle un projet alternatif. Et je crois que les chemins empruntés ces dernières années, droite et gauche confondus, nous ont amené à l’impasse" déclare le candidat qui connait des débuts de campagne difficiles.

Depuis qu’il a officialisé sa candidature à l’élection présidentielle, le 21 août dernier, Arnaud Montebourg tire à boulets rouges sur François Hollande. Sur BFMTV, il y a deux semaines, le frondeur socialiste estimait que si le chef de l’Etat se représentait "nous risquions un 21 avril puissance 20" ajoutant qu’on ne "pouvait pas battre Nicolas Sarkozy avec la faiblesse issue d’un bilan quinquennal aussi négatif". Arnaud Montebourg semble bien décidé à barrer la route de François Hollande. 

Arnaud Montebourg toujours critique envers François Hollande, il se veut moins virulent
Arnaud Montebourg estime que trop de gens rejettent François Hollande pour qu’ils puissent se représenter / ©maxppp
Ajouter un commentaire