Debout le France EELV En Marche Mouvement pour la France Mouvement républicain et citoyen (MRC) Nouvelle Donne Parti chrétien-démocrate Parti écologiste undefined Walwari Les Républicains UDI Parti Socialiste Front National Union des Démocrates et Indépendants MODEM Europe Ecologie Les Verts Nouveau Parti Anticapitaliste Lutte Ouvrière Front de gauche Parti Communiste Parti de Gauche Parti Radical de Gauche Debout la France
Présidentielle 2017

François Hollande : Un proche raconte les coulisses confidentielles de son renoncement

Vincent Feltesse, conseiller de François Hollande à l’Élysée, rapporte dans un billet de blog les dernières heures qui ont marquées l’Élysée avant l’annonce du renoncement de François Hollande. Jusqu’au bout, il croyait encore possible une candidature du chef de l’État.

Depuis 2014, Vincent Feltesse est le conseiller chargé des relations avec les élus et les formations politiques à l’Élysée. Proche de François Hollande, il a été de tous les discours, et de grands nombres de conversations privées. Le jeudi 1er décembre, dans l’après-midi, il est l’un des premiers à connaître le contenu du discours que prononcera François Hollande dans la soirée, actant son renoncement à briguer un second mandat.

Vincent Feltesse l’avait vu venir, comme beaucoup de collaborateurs de l’Élysée, sans trop y croire vraiment. ‘’Depuis lundi après-midi, un doute croissant nous habitait. Nous les trois qu’il avait fair venir pour nous débriefer de son déjeuner avec le Premier Ministre : Jean-Pierre Jouyet, Gaspard Gantzer et moi… Ce doute s’était aussi répandu parmi les compagnons politiques les plus proches’’, écrit-il ce samedi sur son blog personnel.

‘’Un crève-cœur’’ pour François Hollande

Arrivé face au Président dans son bureau, Vincent Feltesse ne doute plus. ‘’En ce jeudi 1er décembre, il n’existait plus. Le président était face à moi. Le texte sous les yeux. (…) Cinq minutes et quarante-sept secondes plus tard, c’était donc fini’’, écrit-il. François Hollande a déroulé son discours, une défense ardue de son quinquennat, soldée, pourtant, d’un renoncement sans retour.

Interrogé par le chef de l’État, Vincent Feltesse plaide que les dernières lignes peuvent encore être changées, tant le contenu vante les mérites de la politique socialiste. ‘’L’action consista à dire que le texte était de grande tenue. Aussi que les dernières lignes pouvaient être radicalement différentes. Une déclaration de l’Élysée faisait partie des scénarii pour une entrée en campagne, va-t-il jusqu’à dévoiler. Mais il n’en était rien. La décision était là : prise, arrêtée, mesurée… Lourde, très lourde.’’

La décision prise, Vincent Feltesse se voit notifier la liste des personnes à contacter. ‘’Pour François, c’était un crève-cœur d’appeler certains d’entre nous’’, témoigne un proche auprès du Point. Et tant pis pour ceux qui auront appris le renoncement du chef de l’État à la télévision, comme tout le monde... et comme Manuel Valls.

Présidentielle 2017 : Pourquoi François Hollande a renoncé
Un proche de François Hollande raconte les dernières heures avant son renoncement / ©maxppp
Ajouter un commentaire