Debout le France EELV En Marche Mouvement pour la France Mouvement républicain et citoyen (MRC) Nouvelle Donne Parti chrétien-démocrate Parti écologiste undefined Walwari Les Républicains UDI Parti Socialiste Front National Union des Démocrates et Indépendants MODEM Europe Ecologie Les Verts Nouveau Parti Anticapitaliste Lutte Ouvrière Front de gauche Parti Communiste Parti de Gauche Parti Radical de Gauche Debout la France
Présidentielle 2017

François de Rugy lance officiellement sa campagne pour la primaire de la gauche et tacle EELV

François de Rugy a officiellement lancé sa campagne ce samedi à Paris. L’ancien membre d’EELV promet une campagne de ‘’parler vrai’’ qui place la transition énergétique au cœur des débats de la primaire de la gauche.

François de Rugy avait annoncé son intention de participer à la primaire de la gauche dès le 20 juin dernier. Mais c’est ce samedi 22 octobre qu’il a officiellement lancé sa campagne. En plein cœur de Paris, cet élu nantais s’est dit ‘’très déterminé à dire les choses’’ durant sa campagne. À trois mois du premier tour de la primaire de la gauche, François de Rugy entend incarner la ligne écologiste des débats. ‘’Je préfère une écologie pragmatique, qui passe des alliances et des accords, à une écologie radicalisée et isolée. La meilleure façon de peser pour les écologistes, et d’avoir des leviers d’action, c’est de participer à cette primaire de la gauche, et non de rester seul dans son coin’’, a –t-il déclaré.

La pique, implicite, est directement adressée au parti Europe Écologie les Verts qui a refusé de participer à la primaire de la gauche pour organiser sa propre élection interne. En référence au premier tour de la primaire écologiste, François de Rugy s’est exprimé sur la défaite surprise de Cécile Duflot. ‘’Ça ne me réjouit pas, ça ne m’afflige pas non plus ! Cette petite primaire interne réserve peut-être d’autres surprises…’’, a-t-il finalement glissé à l’attention de ses anciens collègues. Membre d’EELV jusqu’en 2015, François de Rugy avait été le premier à quitter le parti pour fonder son propre mouvement, Ecologistes ! sous fond de désaccords internes majeurs. Le second tour, dont les résultats seront connus le 7 novembre prochain, verra s’affronter Yannick Jadot et Michèle Rivasi.

François de Rugy, le candidat du ‘’parler vrai’’

Pour l’heure, François de Rugy veut se concentrer pleinement sur sa campagne et a fixé des objectifs chiffrés sur une transition écologique d’avenir. ‘’100% d’énergie renouvelable en 2050, la baisse de 25% de la facture énergétique des Français’’ en 2022. ‘’La meilleure façon de préparer les emplois de demain, c’est d’investir dans l’économie verte’’, a martelé le candidat. S’il concède quelques réussites au quinquennat socialiste (Cop 21, loi de transition énergétique, loi de biodiversité,…) il promet de faire une campagne de ‘’parler vrai’’. ‘’Le bilan, c’est maintenant. Ne comptez pas sur moi pour dire que le bilan est indéfendable. Ni pour le ‘’ça va mieux’’.

François de Rugy rejoint Arnaud Montebourg, Benoît Hamon, Marie-Noëlle Lienemann, Gérard Filoche et Jean-Luc Bennahmias, déjà candidats à la primaire de la gauche. François Hollande, à qui François de Rugy conseille de dire ‘’le plus rapidement possible s’il est candidat’’ devrait annoncer ses intentions d’ici le mois de décembre. En cas d’abandon du Président, il se murmure que Manuel Valls ou Ségolène Royal pourraient être plébiscités par les socialistes pour prendre sa place.  

François de Rugy
François de Rugy lance officiellement sa campagne à la primaire de la gauche / ©maxppp
Ajouter un commentaire