Debout le France EELV En Marche Mouvement pour la France Mouvement républicain et citoyen (MRC) Nouvelle Donne Parti chrétien-démocrate Parti écologiste undefined Walwari Les Républicains UDI Parti Socialiste Front National Union des Démocrates et Indépendants MODEM Europe Ecologie Les Verts Nouveau Parti Anticapitaliste Lutte Ouvrière Front de gauche Parti Communiste Parti de Gauche Parti Radical de Gauche Debout la France
#on en parle
Présidentielle 2017

Frédéric Lefebvre annonce sa candidature à la primaire de la droite et du centre

Frédéric Lefebvre ne compte pas laisser son manque de parrainages l’empêcher d’accéder à la primaire de la droite et du centre. Il tente, en dernier recours, de se présenter sous l’étiquette de son propre parti, Nouveaux Horizons, pour valider sa candidature.

Alors que Frédéric Lefebvre est loin d’avoir réuni tous les parrainages nécessaires à sa participation à la primaire de la droite et du centre, il veut tenter de faire passer sa candidature aux forceps. Frédéric Lefebvre compte se présenter sous l’étiquette de son propre parti, Nouveaux Horizons. La charte de la primaire prévoit en effet que des candidats issus d’autres partis puissent se présenter, sans avoir à réunir les parrainages nécessaires. ‘’Pour les candidats issus des autres partis et groupements politiques concourant à la primaire, les conditions de présentation des déclarations de candidature sont arrêtées par les organes délibérants des partis concourants à la primaire’’, écrit la charte. Il est vrai que Jean-Frédéric Poisson, président du Parti chrétien-démocrate, a pu bénéficier de cet article pour accéder à la primaire de la droite et du centre sans passer par la case parrainages. Il lui avait toutefois fallu passer un accord avec le parti les Républicains pour confirmer sa participation.

Frédéric Lefebvre charge Nicolas Sarkozy

Quelques minutes après sa déclaration de candidature auprès de la Haute Autorité, Frédéric Lefebvre a dénoncé les pressions exercées par Nicolas Sarkozy au long de sa quête de parrainages. ‘’Dès l’annonce de ma candidature, j’ai fait l’objet d’un traitement personnel (…) Le président des Républicains a cherché à me faire renoncer’’, explique-t-il, parlant même ‘’d’infamie’’. Il accuse Nicolas Sarkozy d’avoir, en lui retirant son investiture pour les prochaines législatives, fait pression sur les parlementaires prêts à le soutenir. Frédéric Lefebvre gage que l’ancien président a compté sur la crainte de ces parlementaires de se voir eux-mêmes retirer leur investiture pour suffire à les décourager de le parrainer. Reste à la Haute autorité de confirmer, ou non, la participation de M. Lefebvre. Peu de chances toutefois que cette tentative tardive soit acceptée.

Frédéric Lefebvre s’éclate au PMU !
Frédéric Lefebvre annonce sa candidature à la primaire de la droite et du centre, sans avoir réuni les parrainages nécessaires / ©maxppp
Ajouter un commentaire