Debout le France EELV En Marche Mouvement pour la France Parti chrétien-démocrate Parti écologiste Walwari Les Républicains UDI Parti Socialiste Front National Union des Démocrates et Indépendants MODEM Europe Ecologie Les Verts Nouveau Parti Anticapitaliste Lutte Ouvrière Front de gauche Parti Communiste Parti de Gauche Parti Radical de Gauche Debout la France
#on en parle
Présidentielle 2017

Frédéric Lefebvre dénonce une primaire de la droite truquée, Nathalie Kosciusko-Morizet aussi

Les couacs se multiplient dans l’organisation de la primaire de la droite et du centre. Nombreux sont les candidats qui dénoncent une primaire fermée où tout est fait pour décrédibiliser les petits candidats. Frédéric Lefebvre en tête trouve étonnant que seul Nicolas Sarkozy soit mis en avant dans cette campagne.

Frédéric Lefebvre est candidat à la primaire de la droite et du centre. Il fait donc partie des 12 prétendants qui espèrent décrocher sa place lors de l’élection présidentielle de 2017. Mais dans ce flot de candidatures plus ou moins crédibles, il n’est pas toujours facile de faire entendre sa voix, surtout face aux ténors des Républicains qui squattent largement l’antenne. Un constat affligeant pour Frédéric Lefebvre qui dénonce l’attitude de ses dirigeants qui mettent tout en œuvre pour lui mettre des bâtons dans les roues. ‘’Pour avoir mes parrainages, je dois écrire aux adhérents. Ma famille politique refuse de me donner le fichier des adhérents et refuse de leur envoyer ma lettre. Nous ne sommes pas traités à égalité dans cette campagne’’, lâche le député des Français de l’étranger dans le Point.

Nathalie Kosciusko-Morizet soupçonne un sabotage de la primaire

Frédéric Lefebvre n’est pas le seul à dénoncer les coups bas des ténors du parti, particulièrement ceux de Nicolas Sarkozy, pour entraver sa participation à la primaire de la droite et du centre. ‘’Regardez le twitter et le Facebook du parti : seulement Nicolas Sarkozy y est relayé’’, assène-t-il encore. Nathalie Kosciusko-Morizet aussi, a repéré quelques anomalies. L’absence de bulletins de vote envoyés aux adhérents, par exemple. ‘’Aujourd’hui, les adhérents n’ont pas reçu de bulletins de parrainages, explique la candidate. Aujourd’hui, vous avez une majorité de nos adhérents qui ne savent pas qu’ils peuvent voter à la primaire. (…) Le parti ne fait pas son boulot’’. Une tentative de sabotage ou un manque d’organisation manifeste ? Mystére. Cela étant dit, selon un sondage TNS Sofres publié dans le Figaro, une faible participation serait favorable à la victoire de Nicolas Sarkozy.  

Frédéric Lefebvre - Nathalie Kosciusko-Morizet
Frédéric Lefebvre et Nathalie Kosciusko-Morizet poussent un coup de gueule contre l’organisation de la primaire / ©maxppp
Ajouter un commentaire
Breaking News