Debout le France EELV En Marche Mouvement pour la France Parti chrétien-démocrate Parti écologiste Walwari Les Républicains UDI Parti Socialiste Front National Union des Démocrates et Indépendants MODEM Europe Ecologie Les Verts Nouveau Parti Anticapitaliste Lutte Ouvrière Front de gauche Parti Communiste Parti de Gauche Parti Radical de Gauche Debout la France
#on en parle
Présidentielle 2017

Geoffroy Didier balance sur Nicolas Sarkozy

Geoffroy Didier est le petit jeune du parti les Républicains. Prétendant à la primaire de la droite et du centre, cet inconnu du grand public compte bien se démarquer de ses concurrents. Et pour réussir, il n’hésite pas à critiquer, à demi-mots, Nicolas Sarkozy.

Geoffroy Didier est l’un des nombreux (11) candidats à la primaire de la droite et du centre qui doit se tenir au mois de novembre. Inconnu du grand public jusqu’à il y a quelques semaines, le jeune élu de 40 ans entend bien incarner, à l’instar de Bruno le Maire, un renouveau de la classe politique. A la différence des grands noms de son parti, il n’est ‘’pas un professionnel de la politique’’, un statut qu’il compte bien tourner à son avantage.

 Interrogé sur le mouvement Nuit Debout, qui entame son deuxième mois de mobilisation, Geoffroy Didier, contrairement aux autres membres de son parti, exception faite de Nathalie Kosciusko-Morizet, se refuse à en critiquer les partisans.  Il reconnaît d’ailleurs ne pas avoir mis les pieds place de la République et en profite pour préciser qu’il n’est pas ‘’de ceux qui condamne sans savoir’’. Tacle à peine dissimulé à Nicolas Sarkozy, qui affirmait il y a quelques jours que les militants de la place de la République n’avait ‘’rien dans le cerveau’’.

‘’Il faut être sans pitié’’

Sur le président de son parti, le jeune candidat à la primaire se permet une autre critique, expliquant que ‘’nous avons eu tort  à droite de diminuer le nombre de gendarmes entre 2007 et 2012’’. Pile pendant le quinquennat de Nicolas Sarkozy donc. Politiquement correct, Geoffroy Didier précise toutefois que le mouvement Nuit Debout, ‘’qu’il comprend’’, n’est autre que ‘’le résultat d’un gouvernement qui s’est couché’’. Et pour remettre tout ça en ordre, le programme de Geoffroy Didier est plus que clair. ‘’Il faut remettre l’Etat à sa place, mieux protéger et faire preuve de puissance publique face aux violences et là être sans pitié et qu’en revanche, l’Etat se mêle un peu moins du quotidien’’. Le jeune candidat est beaucoup plus autoritariste qu’il n’y paraît. 

Geoffroy Didier
Geoffroy Didier se paye Nicolas Sarkozy / ©maxppp
Ajouter un commentaire
A lire aussi
Breaking News