Debout le France EELV En Marche Mouvement pour la France Mouvement républicain et citoyen (MRC) Nouvelle Donne Parti chrétien-démocrate Parti écologiste undefined Walwari Les Républicains UDI Parti Socialiste Front National Union des Démocrates et Indépendants MODEM Europe Ecologie Les Verts Nouveau Parti Anticapitaliste Lutte Ouvrière Front de gauche Parti Communiste Parti de Gauche Parti Radical de Gauche Debout la France
Présidentielle 2017

Henri Guaino dénonce l’égocentrisme des candidats à l’élection présidentielle

Henri Guaino est l’un des candidats déjà déclarés à l’élection présidentielle de 2017. Membre du parti les Républicains, il ne se prive pas de juger égocentrique le comportement de ses concurrents, y compris dans son propre camp. Pour lui, les candidats se concentrent trop sur leur personne et leur parti et pas assez sur les problèmes de la France.

Si Henri Guaino se présente, seul, à l’élection présidentielle, c’est avant tout parce qu’il n’a pas réussi à obtenir les parrainages requis pour être candidat à la primaire de la droite et du centre. L’issue laissait peu de place au doute, Henri Guaino s’étant déclaré tout juste deux mois avant la date limite des dépôts de candidatures. Mais c’est aussi parce qu’Henri Guaino juge que dans son parti, les candidats sont plus concentrés sur leur réussite personnelle que sur le moyen d’aider la France. Une désillusion pour ce gaulliste confirmé qui est entré au RPR en pensant que ‘’la plupart des dirigeants de [son] parti avaient à cœur de faire passer leur pays avant leur parti’’. Désormais, à l’en croire,  ‘’les comportements (…) ne sont pas à la hauteur des défis que la France rencontre’’. Trop centrés sur eux-mêmes, les candidats auraient fait de leur parti et de leur personne leur priorité en lieu et place de l’avenir du pays.

Le clivage gauche-droite aurait-il du plomb dans l’aile ?

À en croire François Hollande, le clivage gauche-droite est ‘’fondateur de la démocratie’’. Pourtant, les voix s’élèvent pour dénoncer une ‘’vieille’’ politique dépassée. Aujourd’hui, selon Henri Guaino, il faudrait aller au-delà des partis pour faire avancer la France. ‘’La France c’est tous les Français, ce n’est pas la droite, ce n’est pas la gauche (…) mon seul critère c’est celui de la France, c’est celui de mon pays, pas celui de mon parti, pas celui de mon camp’’, insiste le député des Yvelines. En substance, c’est à peu près mot pour mot ce qu’a déclaré Nicolas Sarkozy la veille, dans l’Émission Politique de France 2. Pure coïncidence. Henri Guaino l’assure, il n’est ‘’pas le rival de Nicolas Sarkozy, pas plus que quiconque’’ d’ailleurs : selon un sondage Ipsos du mois de juillet, le député des Yvelines n’était crédité que de 1% des intentions de vote.

Henri Guaino
Henri Guaino dénonce l'égocentrisme des candidats à l'élection présidentielle / ©maxppp
Ajouter un commentaire