Debout le France EELV En Marche Mouvement pour la France Mouvement républicain et citoyen (MRC) Nouvelle Donne Parti chrétien-démocrate Parti écologiste undefined Walwari Les Républicains UDI Parti Socialiste Front National Union des Démocrates et Indépendants MODEM Europe Ecologie Les Verts Nouveau Parti Anticapitaliste Lutte Ouvrière Front de gauche Parti Communiste Parti de Gauche Parti Radical de Gauche Debout la France
Présidentielle 2017

Hervé Mariton a tous ses parrainages pour se présenter à la primaire de la droite et du centre

Bonne nouvelle pour Hervé Mariton. Le député Les Républicains de la Drôme a tous les parrainages pour se présenter à la primaire de la droite et du centre. Il avait jusqu'à 18h pour déposer sa candidature, un dernier parlementaire a finalement décidé de le soutenir.

Soulagement. Il ne lui manquait plus qu’un parrainage, c’est désormais chose faite. Hervé Mariton aura finalement atteint le nombre requis de parrainages pour se présenter à la primaire de la droite et du centre. Jeudi soir, le candidat gardait espoir sur Twitter. "Point sur les parrainages ce soir : plafonds dépassés pour les adhérents et les élus locaux !" écrivait-il. Alors que son vingtième parlementaire lui a fait faux bond, l’élu Les Républicains a pu compter sur un plan B. C'est finalement le député Jean-Christophe Fromantin qui aura tenu le rôle de sauveur. Le maire de Neuilly, qui se dit ''hostile aux primaires'' a toutefois décidé d'accorder son parrainage à Hervé Mariton à la dernière minute, comme confirmé à Non Stop Politique. Jean-Christophe Fromantin, qui a quitté l'UDI en 2015, veut garantir ''la pluralité des débats''. Il espère sans doute voir Hervé Mariton porter dans le débat de la primaire de la droite et du centre la question du mariage pour tous, auquel ils sont tout deux fermement opposés. ''J'accepte ce parrainage avec bonheur et honneur'', a fait savoir Hervé Mariton sur son compte Twitter.

Un suspense jusqu’au dernier jour pour Mariton

Le député LR de la Drôme aura dû attendre la date limite de dépôt des candidatures pour s’inscrire. Hervé Mariton a peiné pour récolter tous ses parrainages dénonçant à plusieurs occasions une primaire "verrouillée" et même "truquée". Mais pour le candidat, c’était aussi une question de programme. En août dernier, il estimait sur I-Télé que c’est parce que son projet est trop bon qu’il ne convainc pas. Hervé Mariton sera donc le huitième participant à ce scrutin. Il rejoint Nicolas Sarkozy, Alain Juppé, Bruno Le Maire, François Fillon, Nathalie Kosciusko-Morizet, Jean-Frédéric Poisson et Jean-François Copé. 

Hervé Mariton
Hervé Mariton peut se présenter à la primaire de la droite et du centre / ©maxppp
Ajouter un commentaire