Debout le France EELV En Marche Mouvement pour la France Mouvement républicain et citoyen (MRC) Nouvelle Donne Parti chrétien-démocrate Parti écologiste undefined Walwari Les Républicains UDI Parti Socialiste Front National Union des Démocrates et Indépendants MODEM Europe Ecologie Les Verts Nouveau Parti Anticapitaliste Lutte Ouvrière Front de gauche Parti Communiste Parti de Gauche Parti Radical de Gauche Debout la France
#on en parle
Présidentielle 2017

Hervé Mariton se définit comme l'homme de la "rigueur" et de la "cohérence"

Hervé Mariton se pose comme le candidat de la "rigueur" et de la "cohérence". Le candidat à la primaire de la droite et du centre a en effet défendu la "rationalité" de son projet ce jeudi 11 août sur RTL.

Décidément, la personnalité des candidats à la primaire de la droite et du centre est en passe de devenir le sujet de l'été. Après Alain Juppé qui tente de se défaire de son image d'homme "froid", c'est au tour d'Hervé Mariton de mettre en avant certains aspects de sa personnalité. Invité sur RTL ce jeudi 11 août, celui qui plaide pour le droit du sang en France a tout d'abord rappelé sa volonté d'abroger la loi Taubira instituant le Mariage Pour Tous. Le candidat à l'élection présidentielle de 2017 est également revenu sur le combat des parrainages. Pour participer à la primaire organisée par Les Républicains, le candidat doit en effet récolter 2500 signatures d'adhérents et de 250 élus, dont au moins 20 parlementaires. Hervé Mariton affirme que "l'essentiel du chemin est fait" mais reconnaît qu'il y a "encore quelques efforts à accomplir". Le député (LR) de la Drôme a ensuite défendu la "rationalité" de son projet, en se définissant notamment conmme "rigoureux" et "cohérent".

"Je suis ingénieur en politique"

"Il y a eu trop d'esquives, trop de demi-mesures en France jusqu'à présent, on a besoin de beaucoup de sérieux, beaucoup de cohérence, beaucoup de rigueur", juge Hervé Mariton. Le candidat à la primaire de la droite et du centre se place donc comme l'homme de la situation. Selon lui, "il y a une bonne reconnaissance de ce qu'est la cohérence, la force, le sérieux, la rigueur, l'objectivité de mon projet". Pour justifier son propos, l'élu Les Républicains raconte une anecdote qui lui est arrivée la veille. De retour de Nice, quelqu'un est venu voir le candidat pour le congratuler. "Il s'est assis à côté de moi pour dire combien il appréciait la rigueur, le sérieux de mon projet", révèle le député de la Drôme. "Il y a tant de barratin en politique, tant de story-telling comme on dit, tant de théâtre, tant d'histoires, qu'un peu de rationnalité ça fait du bien", estime celui qui se définit dorénavant comme "un scientifique en politique". "Je suis un ingénieur en politique", insiste Hervé Mariton. Pas certain de remporter la primaire ni de se qualifier pour le second tour, il juge néanmoins "indispensable" que son projet "soit porté pour obliger le gagnant à intégrer le sérieux, la rigueur, la cohérence de la démarche". Pourtant, le député de la Drôme juge que le président des Républicains manque de "cohérence". "Nicolas Sarkozy a parfois de bonnes idées, mais la cohérence n'est pas au rendez-vous", estime-t-il. Avant de conclure : "moi, je suis un homme cohérent, rigoureux et simple". Si avec ça vous n'avez toujours pas compris...

Hervé Mariton se définit comme l'homme de la
Hervé Mariton estime être le candidat "de la rigueur et de la cohérence" et appelle à la "rationalité" en politique / ©RTL
Ajouter un commentaire