Debout le France EELV En Marche Mouvement pour la France Mouvement républicain et citoyen (MRC) Nouvelle Donne Parti chrétien-démocrate Parti écologiste undefined Walwari Les Républicains UDI Parti Socialiste Front National Union des Démocrates et Indépendants MODEM Europe Ecologie Les Verts Nouveau Parti Anticapitaliste Lutte Ouvrière Front de gauche Parti Communiste Parti de Gauche Parti Radical de Gauche Debout la France
#on en parle
Présidentielle 2017

Islam : Jean-François Copé veut interdire le voile partout ou presque

Invité dans l’émission ".pol" du HuffPost ce jeudi, le député-maire de Meaux a tenté avec difficulté de défendre sa position sur l’interdiction du port du voile.

Crédité d’environ 2% dans les sondages, Jean-François Copé est à la traîne. Le député-maire de Meaux doit se démarquer des autres candidats, s’il veut tenter d’exister. Avec un programme très à droite, et des positions souvent radicales, le candidat à la primaire de la droite et du centre a tenté ce jeudi, de se faire entendre, notamment sur la laïcité. En France, le port du voile est interdit à l'école depuis 2004. L’interdiction de porter la burqa a été votée en 2010, grâce notamment à la détermination de Jean-François Copé, comme il a aimé le rappeler lors du premier débat de la primaire de la droite et du centre le13 octobre dernier : "Je me souviens, il y a quelques années, quand je portais la loi sur la burqa, que personne ne voulait." Mais pour Jean-François Copé, ces lois ne sont visiblement pas suffisantes et il souhaiterait aller plus loin. Notamment sur l'interdiction du port du voile qu'il souhaiterait étendre à tous les établissements publics. Invité de la webémission du HuffPost, il a expliqué qu’il voulait interdire le voile à l’université, dans les hôpitaux, les préfectures, les mairies, les tribunaux, en clair : "Mon idée, c'est surtout dans les établissements publics."

Jean-François Copé n’a visiblement pas bien acté sa position

Une interdiction générale qui porterait également sur les établissements publics comme les musées. Avec ses plus de 9 millions de touristes, le musée du Louvre serait donc directement concerné par cet interdit. Il en serait de même pour les gares, qui sont également un espace public, le SNCF étant un établissement public. Pour le candidat, la question ne semble pas être véritablement tranchée pour le moment : "Pas dans les gares, c'est un espace public. Encore que, vous me mettez un petit doute, il faut que je regarde. Mais si c'est un établissement public, ce sera interdit." Et cette proposition ne concernerait pas uniquement le voile, mais aussi tous les autres signes religieux : "Dans les faits, c'est principalement pour nos compatriotes de la communauté musulmane mais si on considère que la kippa est un signe visible, c'est la même règle." Une proposition encore floue que le candidat va devoir affiner, si il veut éviter d’être piégé sur cette question lors d’une prochaine passe d’armes avec l’un de ses adversaires.

Marion ROUYER

 

Islam : Jean-François Copé veut interdire le voile partout ou presque
Le candidat à la primaire de la droite et du centre se prononce avec difficulté sur le port du voile. / ©maxppp
Ajouter un commentaire