Debout le France EELV En Marche Mouvement pour la France Mouvement républicain et citoyen (MRC) Nouvelle Donne Parti chrétien-démocrate Parti écologiste undefined Walwari Les Républicains UDI Parti Socialiste Front National Union des Démocrates et Indépendants MODEM Europe Ecologie Les Verts Nouveau Parti Anticapitaliste Lutte Ouvrière Front de gauche Parti Communiste Parti de Gauche Parti Radical de Gauche Debout la France
#on en parle
Présidentielle 2017

Jean-François Copé : son slogan piqué par Nicolas Sarkozy, il ironise sur Twitter

Depuis l’officialisation de la candidature de Nicolas Sarkozy à la primaire de la droite et du centre, Jean-François Copé multiplie les attaques à l’encontre de l’ancien chef de l’Etat. Sur Twitter, mercredi 24 août, il a constaté avec ironie que l’ex patron démissionnaire des Républicains lui avait piqué son slogan.

Guerre larvée. Depuis lundi, l’ancien chef de l’Etat est officiellement candidat à la primaire de la droite et du centre en vue de l’élection présidentielle de 2017. Nicolas Sarkozy  a accordé mercredi 24 août une longue interview à au Figaro Magazine.  L’ex président de la République y évoque son projet pour 2017, souhaitant "une alternance franche, claire, forte, incontestable". L’ex patron de parti fait savoir que "La République a trop reculé". Une phrase choc reprise en couverture du magazine. Mais une formule inspirée du slogan de campagne de Jean-François Copé : "On ne recule plus". L’élu LR, lui aussi candidat à la primaire de la droite et du centre, s’en est fait la remarque sur Twitter avec une pointe d’ironie. "Merci Nicolas de promouvoir mon slogan. #OnNeReculePlus. Dommage qu’il n’ait pas été appliqué de 2007 à 2012" écrit-il. Le député-maire de Meaux n’a pas fait preuve d’originalité car son slogan est emprunté à l’extrême droite.

Jean-François Copé tacle Nicolas Sarkozy sur Twitter

Depuis l’annonce de la candidature de Nicolas Sarkozy  à la primaire de la droite et du centre, Jean-François Copé ne ménage pas son ancien président. Sur BFMTV, mardi 23 août, le député de Seine-et-Marne a livré un constat sévère sur le programme de Nicolas Sarkozy dont il a notamment critiqué "les mêmes demi-mesures qu’en 2007". Toujours sur BFMTV, Jean-François Copé  admoneste aussi l’ancien chef de l’Etat sur la méthode, "ça rappelle il y a vingt ans, ce que conseillait Edouard Balladur : l’annonce de campagne, les rafales, de soutien des barons qui arrivent juste derrière, tout cela est un protocole qu’on connaît, qui est un peu à l’ancienne", a-t-il amèrement critiqué. La guerre ne semble que commencer entre Jean-François Copé et Nicolas Sarkozy. 

Nicolas Sarkozy manque de fair-play pour Jean-François Copé
Jean-François Copé critique Nicolas Sarkozy sur Twitter / ©maxppp
Réagissez à l'actu
Par marcus, le jeudi 25 août à 09:15
C'es le début
Et ça ne fait que commencer. Ils vont s'étriper tous ces pseudos républicains !! Je suis même persuadé que le candidat de leur primaire qui sortira en tête ne sera pas soutenus par les candidats battus voire pire. On va s'amuser. S'amuser si l'on veut car il y a de fortes chances qu'un de ces guignols se retrouve à la tête de l'Etat, accompagné des mêmes têtes que l'on connait depuis des décennies. Agissons comme aux USA ... 2 mandats consécutifs et point final, ceci évitera de voir toujours les mêmes qui s'installent et qui font de la politique un métier !!!!
Ajouter un commentaire