Debout le France EELV En Marche Mouvement pour la France Mouvement républicain et citoyen (MRC) Nouvelle Donne Parti chrétien-démocrate Parti écologiste undefined Walwari Les Républicains UDI Parti Socialiste Front National Union des Démocrates et Indépendants MODEM Europe Ecologie Les Verts Nouveau Parti Anticapitaliste Lutte Ouvrière Front de gauche Parti Communiste Parti de Gauche Parti Radical de Gauche Debout la France
#on en parle
Présidentielle 2017

Jean-Frédéric Poisson exige d’Alain Juppé que François Bayrou ne soit pas candidat à l’élection présidentielle

Le président du parti Chrétien-démocrate juge tout à fait possible une alliance avec les centristes en cas de victoire à l’élection présidentielle. Toutefois, il exige d’Alain Juppé qu’il somme François Bayrou de ne pas être lui-même candidat en cas de victoire de Nicolas Sarkozy.

Contrairement au clan sarkozyste, Jean-Frédéric Poisson ne voit aucun problème à une alliance avec les centristes, notamment avec François Bayrou. Si les soutiens de Nicolas Sarkozy sont en ordre de bataille pour fustiger le ralliement du maire de Pau à Alain Juppé, s’inquiétant d’un certain ‘’chantage’’ de l’élu centriste, le président du parti Chrétien-démocrate juge quant à lui qu’une alliance est possible. ‘’La droite peut parfaitement gouverner avec le MoDem, il n’y a aucun problème sur des enjeux locaux (…) pourquoi pas nationaux à condition que le MoDem joue le jeu’’, a-t-il déclaré sur LCP mercredi.

C’est là que le bas blesse. L’un des points de désaccords entre François Bayrou et les sarkosystes tient au fait que le maire de Pau refuse de s’engager à soutenir le vainqueur de la primaire de la droite et du centre si toutefois le résultat ne lui convenait pas. Comprendre, si ce n’est pas Alain Juppé qui l’emporte. François Bayrou n’exclut d’ailleurs pas de se présenter lui-même à l’élection présidentielle en cas de victoire de Nicolas Sarkozy.

‘’Ce serait au moins clair et honnête’’

S’il se positionne en faveur d’une alliance avec les centristes, Jean-Frédéric Poisson estime qu’Alain Juppé doit ‘’clarifier’’ cette question en ‘’invitant François Bayrou à ne pas se porter candidat’’. ‘’Dans la mesure où M. Bayrou ne s’est pas porté candidat à la primaire, sans doute pour permettre à M. Juppé d’y prendre son essor, la juste contrepartie consistera évidemment à ce que M. Bayrou s’abstienne de participer à la présidentielle si M. Juppé ne gagnait pas. Ce serait au moins clair et honnête’’, a-t-il plaidé.

Jean-Frédéric Poisson n’a lui-même pas toujours fait preuve d’une grande clarté sur son soutien, ou non, au vainqueur de la primaire en cas de défaite. S’il affirme ‘’n’avoir jamais été pris en défaut’’ de respecter ses engagements, il a multiplié les sorties évasives ces derniers jours. Sur RTL lundi, le candidat a déclaré qu’il soutiendrait le vainqueur ‘’pour des raisons d’éthiques’’, mais qu’il aurait souhaité le faire pour des ‘’raisons politiques’’ également. Jean-Frédéric Poisson déplore affirme qu’aucun programme de ses concurrents ‘’ne [l’] enthousiasme’’ à ce stade de la campagne.

Jean-Frédéric Poisson exige qu'Alain Juppé interdise à François Bayrou d'être candidat en cas de défaite à la primaire de la droite / ©maxppp
Ajouter un commentaire