Debout le France EELV En Marche Mouvement pour la France Mouvement républicain et citoyen (MRC) Nouvelle Donne Parti chrétien-démocrate Parti écologiste undefined Walwari Les Républicains UDI Parti Socialiste Front National Union des Démocrates et Indépendants MODEM Europe Ecologie Les Verts Nouveau Parti Anticapitaliste Lutte Ouvrière Front de gauche Parti Communiste Parti de Gauche Parti Radical de Gauche Debout la France
#on en parle
Présidentielle 2017

Jean-Frédéric Poisson reprend le slogan de Bruno Le Maire ‘’Le renouveau, c’est moi !’’

Le président du parti chrétien démocrate, malgré des positions très conservatrices, l’assure : il incarne bien mieux le renouveau que les autres candidats à la primaire de la droite et du centre.

Bruno Le Maire a fait du renouveau son crédo de campagne. Le renouveau, c’est lui : il est jeune, il n’a pas une longue carrière politique derrière lui (20 ans, quand même, ndlr), il n’a jamais gouverné (mais a été ministre, ndlr) et plus important que tout, ses idées, elles, sont novatrices. Si Nathalie Kosciusko-Morizet bataille elle aussi pour incarner le renouveau de la classe politique, il en est un que l’on n’attendait pas sur ce terrain : Jean-Frédéric Poisson.

Dans une interview accordée au Figaro, pourtant il l’assure ‘’Le renouveau, en réalité, c’est moi.’’ Dingue. Il s’explique : ‘’Je suis le seul nouveau à cette élection’’. Après le deuxième débat de la droite et du centre, il assurait déjà qu’il n’y avait que ‘’deux candidats : le gouvernement de Nicolas Sarkozy et [lui]’’.

‘’Mes concurrents sont en réalité candidats à Matignon’’

Alors qu’il stagne à 3% d’intentions de vote, malgré un premier débat réussi, Jean-Frédéric Poisson cherche à se démarquer des six autres candidats à la primaire de la droite et du centre. ‘’Sur le projet en tant que tel, je suis souverainiste, les autres ne le sont pas. Je suis conservateur sur les sujets de société, ils ne le sont pas. Je ne suis pas un ultra-libéral. Je défends une vision de la France, c’est le rôle du chef de l’État’’, explique-t-il. Le candidat se sent plus proche de Donald Trump, nouvellement élu à la tête des États-Unis. 

Pour le président du parti Chrétien-démocrate, les autres candidats font fausse route en développant des programmes complets. Ils ‘’proposent des catalogues de mesures techniques qui relèvent du chef du gouvernement ! Mes concurrents sont en réalité candidats à Matignon. Ce n’est pas à la hauteur des enjeux actuels, qui ne sont pas des enjeux de gestion, mais des enjeux de civilisation’’, ajoute-t-il.

Jean-Frédéric Poisson et les
Jean-Frédéric Poisson assure que ''le renouveau, c'est moi !'' / ©maxppp
Ajouter un commentaire
Breaking News