Debout le France EELV En Marche Mouvement pour la France Mouvement républicain et citoyen (MRC) Nouvelle Donne Parti chrétien-démocrate Parti écologiste undefined Walwari Les Républicains UDI Parti Socialiste Front National Union des Démocrates et Indépendants MODEM Europe Ecologie Les Verts Nouveau Parti Anticapitaliste Lutte Ouvrière Front de gauche Parti Communiste Parti de Gauche Parti Radical de Gauche Debout la France
Présidentielle 2017

Jean-Frédéric Poisson se vante d'être le vainqueur du débat de la primaire à droite, ex æquo avec Nicolas Sarkozy et Alain Juppé

Et si Jean-Frédéric Poisson était le grand vainqueur du premier débat de la primaire de la droite et du centre ? Le président du parti chrétien-démocrate en est en tout cas persuadé, malgré son très faible score de 1,5% d’intention de vote.

Depuis le premier débat de la primaire de la droite et du centre le 13 octobre dernier, Jean-Frédéric Poisson s’est ouvert une large tribune dans les médias. Le président du parti Chrétien-démocrate, inconnu du grand public jusque-là, a réussi le pari difficile de se démarquer des six autres candidats. Sur le plateau d’Itélé ce lundi, à la question 'qui a été le vainqueur de ce débat?', Jean-Frédéric Poisson formule une réponse toute en modestie. ‘’Certainement ex aequo entre Nicolas Sarkozy et Alain Juppé dans des registres différents… et moi’’, assure-t-il. Force est d’admettre que Jean-Frédéric Poisson a séduit le public, même chez ceux qui ignoraient encore son existence. Avec une explosion de popularité (+24%) auprès des téléspectateurs et un boom de recherches ‘’Jean-Frédéric Poisson’’ sur Google le soir du débat, c'est en tout cas une réussite.

Jean-Frédéric Poisson, le renouveau

Sa nouvelle popularité, le successeur de Christine Boutin à la tête du parti Chrétien-démocrate est convaincu de la tenir justement de sa faible notoriété. ‘’Mes 6 concurrents ont un air de déjà-vu (…) Très franchement, il me semble que si je suis sorti parmi les deux vainqueurs du débat de jeudi (…) c’est certainement que le besoin de nouveauté et le besoin d’une offre différente se fait sentir de plus en plus dans l’opinion publique française’’, argue-t-il. Quid de Nathalie Kosciusko-Morizet ou de Bruno Le Maire, chantre du renouvellement de la vie politique ? ‘’Ça s’est plutôt pas vu sur le plateau jeudi soir’’, tranche, impassible, le député des Yvelines. Toutefois, Jean-Frédéric Poisson n’a pas la prétention de remporter la primaire, malgré l’explosion de sa popularité auprès des téléspectateurs du débat (+24%). Avec 1,5% des intentions de vote, le candidat est lucide. Il n’en défendra pas moins ses opinions ultra-conservatrices, comme il les décrit lui-même, lors du second débat de la primaire, le 3 novembre prochain.

Jean-Frédéric Poisson - Nicolas Sarkozy - Alain Juppé
Jean-Frédéric Poisson se considère comme vainqueur du débat de la primaire, ex æquo avec Alain Juppé et Nicolas Sarkozy / ©maxppp
Ajouter un commentaire