Debout le France EELV En Marche Mouvement pour la France Mouvement républicain et citoyen (MRC) Nouvelle Donne Parti chrétien-démocrate Parti écologiste undefined Walwari Les Républicains UDI Parti Socialiste Front National Union des Démocrates et Indépendants MODEM Europe Ecologie Les Verts Nouveau Parti Anticapitaliste Lutte Ouvrière Front de gauche Parti Communiste Parti de Gauche Parti Radical de Gauche Debout la France
#on en parle
Présidentielle 2017

Jean-Luc Bennahmias apporte son soutien à Manuel Valls

Le dernier du premier tour de la primaire à gauche Jean-Luc Bennahmias a annoncé ce mercredi accorder son soutien à Manuel Valls pour le second tour de la primaire.

Avec ses 1% de voix au premier tour de la primaire à gauche, la consigne de vote de Jean-Luc Bennahmias ne sera clairement pas décisive dans le résultat du second tour. Mais celui qui avait beaucoup amusé les téléspectateurs durant le débat a tout de même annoncé ce mercredi, jour de débat, qu'il voterait pour Manuel Valls. "Les 16 000 personnes qui ont voté pour moi l'ont fait en toute indépendance. Je ne leur donnerai donc pas de consigne de vote", a déclaré en préambule Jean-Luc Bennahmias. "Mais il est logique qu'après avoir défendu les gouvernements, je vote dimanche pour Manuel Valls".

Derrière le vainqueur du second tour

Cette décision n'est pas une grande surprise étant donné le rapprochement qu'avait montré Jean-Luc Bennahmias aux idées de l'ancien Premier ministre. Il a en revanche précisé qu'il s'alignerait derrière le vainqueur du second tour de dimanche, peu importe qui le remporterait : "Quel que soit le vainqueur du second tour, je le soutiendrai", a-t-il déclaré. Le candidat écologiste apporte tout de même un soutien nominatif à Manuel Valls, à quelques heures de l'ultime débat de cette primaire à gauche. Il est le deuxième ex-candidat à se rallier derrière l'ancien Premier ministre après Sylvia Pinel. Arnaud Montebourg a quant à lui apporté son soutien de poids à Benoît Hamon, ce qui fortement jouer en la faveur de ce dernier. Vincent Peillon avait décidé de rester neutre, tout comme François de Rugy qui avait tout de même précisé qu'il ne voterait jamais pour Benoît Hamon.

Jean-Luc Bennahmias : le best-of de ses phrases lors de la primaire le gauche
Jean-Luc Bennahmias a choisi de soutenir Manuel Valls / ©maxppp
Ajouter un commentaire