Debout le France EELV En Marche Mouvement pour la France Mouvement républicain et citoyen (MRC) Nouvelle Donne Parti chrétien-démocrate Parti écologiste undefined Walwari Les Républicains UDI Parti Socialiste Front National Union des Démocrates et Indépendants MODEM Europe Ecologie Les Verts Nouveau Parti Anticapitaliste Lutte Ouvrière Front de gauche Parti Communiste Parti de Gauche Parti Radical de Gauche Debout la France
#on en parle
Présidentielle 2017

Jean-Luc Mélenchon dénonce un "trucage de masse" pour la primaire de la gauche

Jean-Luc Mélenchon a une nouvelle fois critiqué le Parti Socialiste et la primaire de la gauche estimant que les électeurs avaient subi un "trucage de masse", lors de son entretien avec les journalistes sur France 2 le mardi 24 janvier.

C'est "un trucage de masse". C'est ce qu'a indiqué Jean-Luc Mélenchon lors de son entretien avec France 2 ce mardi 24 janvier. Le candidat à l'élection présidentielle 2017 a dû mal à croire en la sincérité de la Haute Autorité du Parti Socialiste qui organise cette élection.

"C'est absolument inouï. Rien là-dedans ne peut plus être cru, dans cette élection. Imaginez-vous que pour Paris, le PS prétend avoir eu dans cette primaire 60% des électeurs de la vraie élection régionale, ça voulait dire pratiquement un électeur par minute qui aurait été là à voter. Tout ça est un trucage de masse", s'exaspère Jean-Luc Mélenchon.

Jean-Luc Mélenchon : "Une opération de triche"

Face à la polémique autour de la primaire de la gauche, Christophe Borgel, président du comité d'organisation de la primaire, s'était expliqué dans Libératon : "il y a un bug, rien de plus. Et c'est de ma faute. Il y avait beaucoup de pression autour du niveau de participation. J'ai demandé à ce que les résultats soient actualisés au plus vite. Et, effectivement, on a appliqué au nouveau total de votants les pourcentages de la veille".

Alors que Jean-Christophe Cambadélis se félicite dans un spécial édito de la participation, estimant que le résultat est "au-delà des espérances", Jean-Luc Mélenchon s'est scandalisé de son côté. "Très bien, ils désigneront le candidat qu'ils veulent mais c'est un candidat qui est d'abord désigné par une opération de triche", a-t-il affirmé aux journalistes de France 2.

Jean-Luc Mélenchon : la primaire de la gauche a été un
Jean-Luc Mélenchon a une nouvelle fois critiqué le Parti Socialiste et la primaire de la gauche estimant que les électeurs avaient subi un "trucage de masse", sur France 2 le mardi 24 janvier. / ©maxppp
Ajouter un commentaire