Debout le France EELV En Marche Mouvement pour la France Parti chrétien-démocrate Parti écologiste Walwari Les Républicains UDI Parti Socialiste Front National Union des Démocrates et Indépendants MODEM Europe Ecologie Les Verts Nouveau Parti Anticapitaliste Lutte Ouvrière Front de gauche Parti Communiste Parti de Gauche Parti Radical de Gauche Debout la France
#on en parle
Présidentielle 2017

Jean-Luc Mélenchon dézingue la primaire de la gauche ‘’J’ai éclaté de rire’’

Le Parti socialiste a voté ce week-end l’organisation d’une primaire à gauche en vue de l’élection présidentielle de 2017. Une décision qui fait bien rire Jean-Luc Mélenchon, déjà déclaré candidat de son côté, et qui se prépare à voir ses concurrents se déchirer dans les prochains mois.

Jean-Luc Mélenchon n’est pas un grand fan des primaires, c’est un fait entendu. Le fondateur du parti de gauche n’a d’ailleurs pas attendu que la décision soit tranchée par le parti socialiste pour se déclarer lui-même candidat à la présidentielle, sans passer par la case primaire. Depuis, Jean-Luc Mélenchon n’a eu de cesse de critiquer ce qu’il qualifie de ‘’tamis social des électeurs’’. Dans un long billet publié sur son blog, le candidat à l’élection présidentielle détaille point par point, et avec un peu d’humour, les reproches qu’il dresse à l’organisation d’une primaire : organisation trop tardive (deux mois et demi avant le premier tour) et  manque de diversité (EELV et le PCF ayant rejeté toute participation).

‘’Bataille de chiens’’

Mais si Jean-Luc Mélenchon critique, ça ne l’empêche pas de rire d’avance face aux mois de campagne qui s’annoncent pour ses concurrents. ‘’J’ai d’abord éclaté de rire’’, avoue-t-il. ‘’Trop drôle de les voir se détruire eux-mêmes de façon aussi bien planifiée. Trop significatif de leur coupure d’avec le monde réel : ils sont persuadés que le bon peuple attend se voir sortir la fumée blanche pour accourir donner ses bulletins de vote au vainqueur quel qu’il soit après cette bataille de chiens’’. Et Jean-Luc Mélenchon d’en profiter pour se présenter comme la meilleure alternative à gauche, assénant que ‘’ce dispositif atteste que le PS n’agit plus pour battre ses concurrents mais pour sauver ce qui reste de sa cohésion interne’’

Jean-Luc Mélenchon
Jean-Luc Mélenchon se moque de la primaire socialiste / ©maxppp
Ajouter un commentaire
Breaking News