Debout le France EELV En Marche Mouvement pour la France Mouvement républicain et citoyen (MRC) Nouvelle Donne Parti chrétien-démocrate Parti écologiste undefined Walwari Les Républicains UDI Parti Socialiste Front National Union des Démocrates et Indépendants MODEM Europe Ecologie Les Verts Nouveau Parti Anticapitaliste Lutte Ouvrière Front de gauche Parti Communiste Parti de Gauche Parti Radical de Gauche Debout la France
#on en parle
Présidentielle 2017

Jean-Luc Mélenchon : ‘’Le droit de décider de sa propre fin, c’est une liberté fondamentale’’ (Exclu)

Le candidat à l’élection présidentielle soutient Jean-Luc Romero, élu de Paris qui mène un combat de longue date pour le droit à mourir dans la dignité. Invité au lancement de son 10ème ouvrage, Jean-Luc Mélenchon plaide pour l’inscription dans la Constitution d’une loi pour la fin de vie.

Jean-Luc Romero publie son 10ème ouvrage, SurVivant, récit de ses 30 années de combat contre le VIH. L’élu du 12ème arrondissement de Paris est également Président de l’ADMD, l’association pour le droit de mourir dans la dignité. Il défend de longue date le droit au suicide assisté pour les personnes qui en font la demande. Jean-Luc Mélenchon est venu lui apporter son soutien lors de la soirée de lancement de son ouvrage, il plaide lui aussi pour une inscription durable de ce droit. ‘’Le droit de décider de sa propre fin, c’est une liberté fondamentale’’, défend-il.

En pleine campagne pour l’élection présidentielle, Jean-Luc Mélenchon plaide pour inscrire ce droit au niveau constitutionnel, pour qu’il ne puisse plus être contesté. ‘’Je suis un partisan de l’inscription dans la Constitution du droit de disposer de soi et du droit d’éteindre la lumière, c’est plus joli que de dire suicide assisté’’.

‘’Je ne m’arrête pas aux étiquettes’’

Ce combat, pour Jean-Luc Mélenchon, dépasse les étiquettes politiques. Il s’amuse d’ailleurs de ce soutien à Jean-Luc Romero, pourtant apparenté PS, parti contre lequel il ne retient pas ses coups. ‘’Comme lui est au PS, ce que je ne recommande à personne de faire, et pas moi, ça prouve que je ne m’arrête pas aux étiquettes politiques pour soutenir quelqu’un ou en tout cas son action’’, assure-t-il.

Malgré plusieurs décennies de lutte, l’évolution du droit peine à acter de véritables avancées sur la fin de vie. La loi Claeys-Leonetti votée en février 2016 à l’Assemblée nationale n’autorise ni l’euthanasie, ni le suicide assisté. Elle instaure un droit ‘’à une sédation profonde et continue’’ jusqu’au décès. Endormir les malades pour limiter les souffrances, une mauvaise loi pour Jean-Luc Mélenchon. ‘’La loi actuelle n’est pas bonne, d’après moi, parce qu’elle est hypocrite. (…) Je ne la trouve pas du tout satisfaisante’’ explique-t-il. Dan Var Matin, Jean-Luc Romero déplorait lui aussi une loi inacceptable. ‘’Ce ne sont pas ceux qui meurent qui décident, mais ceux qui sont autour du lui, et ça, ce n’est plus acceptable’’.

Avec Yannick Jadot, candidat EELV à l’élection présidentielle, Jean-Luc Mélenchon est le seul à défendre publiquement une loi qui autorise l’euthanasie et le suicide assisté. 

Jean-Luc Mélenchon accuse Carrefour de vendre
Jean-Luc Mélenchon plaide pour l'inscription dans la Constitution d'une loi sur la fin de vie / ©maxppp
Ajouter un commentaire