Debout le France EELV En Marche Mouvement pour la France Mouvement républicain et citoyen (MRC) Nouvelle Donne Parti chrétien-démocrate Parti écologiste undefined Walwari Les Républicains UDI Parti Socialiste Front National Union des Démocrates et Indépendants MODEM Europe Ecologie Les Verts Nouveau Parti Anticapitaliste Lutte Ouvrière Front de gauche Parti Communiste Parti de Gauche Parti Radical de Gauche Debout la France
Présidentielle 2017

Jean-Luc Mélenchon : "Mon problème, c'est François Fillon !"

Invité de "Dimanche en politique" sur France 3, Jean-Luc Mélenchon a annoncé ne pas vouloir participer à la primaire de la gauche, organisé par le Parti Socialiste.

Jean-Luc Mélenchon a le vent en poupe face à un Parti Socialiste divisé avec 12 % des intentions de vote dans les sondages. Entre le renoncement de François Hollande à briguer un nouveau mandat et l'attente d'une candidature de Manuel Valls, le Parti Socialiste peine à se relever.

Le premier secrétaire du Parti Socialiste, Jean-Christophe Cambadélis faisait même un appel du pied à Emmanuel Macron et à Jean-Luc Mélenchon, le 3 décembre au meeting de la Belle Alliance populaire, pour qu'ils rejoignent la primaire de la gauche : "Je lance un appel à Emmanuel Macron, à Jean-Luc Mélenchon : rejoignez la primaire de la gauche. C'est le moyen d'imposer l'unité, de faire en sorte que les familles séparées se retrouvent" avait-il déclaré.

Invité sur France 3 le dimanche 4 décembre, Jean-Mélenchon a tenu à rappeler qu'il n'était plus membre du Parti Socialiste à cause de profonds désaccords. Le leader de La France insoumise s'est alors agacé. "Ce n'est pas la primaire de la gauche, c'est la primaire du Parti Socialiste. Je ne suis pas membre du parti socialiste".

François Fillon et le "coup d'Etat social"

Interrogé par le journaliste de France 3 sur la crédibilité des candidats du Parti Socialiste, Jean-Mélenchon s'insurge : "Aucun d'entre-eux n'est crédible pour faire autre chose, c'est un véritable échec. François Hollande a été expulsé de l'élection présidentielle. Il l'a été par ses propres amis, qui ont tout fait pour l'empêcher d'être candidat. ils ont tous été membres de son gouvernement et tous ont conclu que c'était tellement désastreux qu'ils sont partis"

"Mon véritable problème, c'est François Fillon. Si je n'étais pas là, il n'y aurait personne pour faire campagne contre quelqu'un qui annonce tout à fait froidement au pays, qu'il va supprimer la Sécurité Sociale, annuler la durée légale du travail, c'est à dire un coup d'Etat social d'une violence que le pays n'a jamais été témoin".

Jean-Luc Mélenchon :
Invité de "Dimanche en politique" sur France 3, Jean-Luc Mélenchon a annoncé ne pas vouloir participer à la primaire de la gauche. / ©maxppp
Ajouter un commentaire