Debout le France EELV En Marche Mouvement pour la France Parti chrétien-démocrate Parti écologiste Walwari Les Républicains UDI Parti Socialiste Front National Union des Démocrates et Indépendants MODEM Europe Ecologie Les Verts Nouveau Parti Anticapitaliste Lutte Ouvrière Front de gauche Parti Communiste Parti de Gauche Parti Radical de Gauche Debout la France
#on en parle
Présidentielle 2017

Jean-Marc Germain donne raison à Manuel Valls et tacle Emmanuel Macron

Mardi 10 mai, en direct à la télévision, Manuel Valls recadrait son ministre de l’Economie, Emmanuel Macron, soupçonné d’avoir levé des fonds pour son mouvement politique. Jean-Marc Germain, député PS des Hauts-de-Seine était l’invité ce vendredi de l’émission Parlement Hebdo (LCP/Public Sénat). Et pour lui, le premier ministre a eu raison…

« Quand on est ministre, on doit être à 100% à sa tâche. » Jean-Marc Germain serait-il en passe de trouver un terrain d’entente avec Manuel Valls ? Depuis l’arrivée de ce dernier à la tête du gouvernement, on ne compte plus les tacles du frondeur à son encontre. Et pourtant, le député des Hauts-de-Seine vient de donner raison au Premier ministre concernant le cas Macron : « Le Premier ministre a eu raison de recadrer son ministre en lui disant: ‘Tu dois être à ta tâche'. Il est dans son rôle. Si Macron veut être candidat, il doit partir. »

Chahut à l’Assemblée nationale…

Retour sur l’événement de mardi dernier, en plein débat sur la loi travail à l’Assemblée nationale, les téléspectateurs assistent à une scène inédite, en plein direct : Manuels Valls recadrant avec véhémence le ministre de l’Economie. Le journal l’Opinion nous apprend la cause de leur désaccord : Emmanuel Macron a participé à un dîner en avril dernier à Londres, pour lever des fonds pour son association politique En Marche !  Un acte qui aurait fortement déplu au chef du gouvernement. Et c’est normal, selon Jean-Marc Germain : «  Soit il met en sommeil sa formation politique et ses levées de fond et il revient à 100% à Bercy, soit il en tire les conséquences ».

Changement de tactique

Le frondeur aurait-il changé son fusil d’épaule ? Un comportement qui rappelle une anecdote de mars 2015, lorsque le nom de Jean-Marc Germain était évoqué pour un portefeuille ministériel. Le principal intéressé, peu tendre avec le gouvernement, avait alors souligné le « très bon état d’esprit » de Manuel Valls… A l’aube d’une course à la présidentielle, ce nouveau revirement de situation interpelle.

 

Jean-Marc Germain tacle Emmanuel Macron
Jean-Marc Germain en interview / ©maxppp
Ajouter un commentaire
Breaking News