Debout le France EELV En Marche Mouvement pour la France Mouvement républicain et citoyen (MRC) Nouvelle Donne Parti chrétien-démocrate Parti écologiste undefined Walwari Les Républicains UDI Parti Socialiste Front National Union des Démocrates et Indépendants MODEM Europe Ecologie Les Verts Nouveau Parti Anticapitaliste Lutte Ouvrière Front de gauche Parti Communiste Parti de Gauche Parti Radical de Gauche Debout la France
#on en parle
Présidentielle 2017

Jean-Marie Le Pen lance sa campagne législative avec le micro-parti "Comités Jeanne"

Jean-Marie Le Pen lançait le samedi 22 janvier la campagne des législatives de son micro-parti "les Comités Jeanne". Près de 700 personnes étaient présents pour le premier meeting.

Le rassemblement a sonné pour les structures d'extrêmes droite. Jean-Marie Le Pen, à la tête du micro-parti "Comités Jeanne" a appelé à se mobiliser les persnnes d'extrêmes droite pour les élections législatives 2017, ce samedi 22 janvier à Palas-les-Flots dans l'Hérault. Dans son discours, Jean-Marie Le Pen a affirmé que "le temps n'est ni au calme ni à l'apaisement, il est à la mobilisation."

Et selon lui, ils seraient au moins 200 candidats investis en France. Après avoir félicité Donald Trump, le président d'honneur du Front National annonce la couleur d'emblée : "je vous parle assis mais je suis moralement debout".

Alors qu'il n'a pas mentionné le nom de Marine Le Pen, "il ne veut en aucun cas que les Comités Jeanne puissent être perçus par l'opinion comme interférant dans la campagne de Marine Le Pen".

Les organisateurs de comité attendaient près de 2.000 personnes pour ce rendez-vous politique. Au total, ils étaient environ 700.

Le micro-parti était visé par une affaire judicaire en novembre 2016

Selon Mediapart, le micro-parti "Comités Jeanne" mis au servce des campagnes électorales de Marine Le Pen était visé par une enquête judiciaire. En effet, le parquet de Paris enquêtait sur des soupçons d'escroqueries, d'abus de biens sociaux et de blanchiments d'argent.

Lors des campagnes législatives de 2012, c'est la société Riwal, détenu par Frédéric Chatillon qui avait vendu un "kit de campagne" aux candidats frontistes sur des prêts aux taux exceptionnellement élevé de 7 %.

Jean-Marie Le Pen lance sa campagne législative avec le micro-parti
Jean-Marie Le Pen lançait le samedi 22 janvier la campagne des législatives de son micro-parti "les Comités Jeanne". Près de 700 personnes étaient présents pour le premier meeting. / ©maxppp
Ajouter un commentaire