Debout le France EELV En Marche Mouvement pour la France Mouvement républicain et citoyen (MRC) Nouvelle Donne Parti chrétien-démocrate Parti écologiste undefined Walwari Les Républicains UDI Parti Socialiste Front National Union des Démocrates et Indépendants MODEM Europe Ecologie Les Verts Nouveau Parti Anticapitaliste Lutte Ouvrière Front de gauche Parti Communiste Parti de Gauche Parti Radical de Gauche Debout la France
#on en parle
Présidentielle 2017

Jean-Pierre Raffarin donne ses conseils d’ancien Premier ministre à Manuel Valls

Emmanuel Macron agace le premier ministre. Manuel Valls ne cache plus son exaspération face aux envies d’indépendance de son ministre de l’Economie. Jean-Pierre Raffarin, ancien premier ministre de Jacques Chirac, lui adresse, expérience à l’appui, quelques conseils de sang-froid.

Pas facile, facile tous les jours d’être Premier ministre. Manuel Valls est bien placé pour le savoir : entre la fronde de certains députés socialistes, la contestation contre la loi Travail et les envies d’indépendance d’Emmanuel Macron, le premier ministre aura eu un mandat bien rempli. En ce qui concerne son ministre de l’Economie, qui tenait hier le tout premier meeting de son jeune mouvement En Marche !, Manuel Valls ne cache plus son agacement. A quelques heures du grand rendez-vous, qui a réuni quelques 2500 personnes à la Mutualité mardi soir, le premier ministre tonnait déjà à la presse qu’il ‘’est temps que tout cela s’arrête’’. Manuel Valls n’en finit plus de recadrer son ministre, quitte à créer un esclandre en pleine Assemblée nationale.

Jean-Pierre Raffarin compare le cas d’Emmanuel Macron à celui de Nicolas Sarkozy

Las des provocations d’Emmanuel Macron, Manuel Valls à beau hausser le ton, rien n’y fait. Le jeune premier est décidé à filer ‘’jusqu’en 2017 et jusqu’à la victoire’’. Rien que ça. Pas vraiment de quoi s’alarmer pour Jean-Pierre Raffarin, ancien premier ministre qui distille au micro de RTL quelques conseils de sang-froid à Manuel Valls. ‘’Moi vous savez, j’ai été premier ministre, j’avais des turbulences que le Nicolas Sarkozy de l’époque (…) donc, très franchement, je dis à Manuel Valls qu’il faut aussi s’habituer à ce qu’il y ait des aspirations à l’autonomie dans une équipe politique’’. D’autant qu’au final, Jean-Pierre Raffarin prend largement sa revanche sur Nicolas Sarkozy en soutenant Alain Juppé à sa place dans la course à la primaire de la droite et du centre. Patience donc. 

Jean-Pierre Raffarin - Manuel Valls
Jean-Pierre Raffarin encourage Manuel Valls à garder son sang-froid face à Emmanuel Macron / ©maxppp
Ajouter un commentaire