Debout le France EELV En Marche Mouvement pour la France Mouvement républicain et citoyen (MRC) Nouvelle Donne Parti chrétien-démocrate Parti écologiste undefined Walwari Les Républicains UDI Parti Socialiste Front National Union des Démocrates et Indépendants MODEM Europe Ecologie Les Verts Nouveau Parti Anticapitaliste Lutte Ouvrière Front de gauche Parti Communiste Parti de Gauche Parti Radical de Gauche Debout la France
#on en parle
Présidentielle 2017

Législatives de 2017 : Les Républicains et le Front national échangent leurs candidats à l’investiture

Pour les prochaines élections législatives, les investitures se négocient maintenant. À droite, certains candidats à l’Assemblée nationale n’hésitent pas à franchir le pas entre le parti les Républicains et le Front national pour espérer obtenir une place. Et inversement.

Les Républicains et le Front national, même combat ? Peut-être pas mais certains membres de ces deux partis n’hésite plus à basculer chez leur voisin. Les transferts ont débuté en début de semaine dernière, avec l’annonce du soutien d’Aymeric Chauprade à Nicolas Sarkozy. L’ancien chef de la délégation FN au Parlement européen, bouté hors du groupe frontiste par Marine Le Pen herself, annonçait sa volonté de rejoindre le groupe parlementaire des Républicains. Avec l’objectif de soutenir Nicolas Sarkozy et, à terme, décrocher une place au sein du parti Les Républicains.

Mais l’inverse existe aussi. L’ancien député (UMP) des Alpes-Maritimes, Jérôme Rivière, vient de se voir offrir pour les prochaines législatives une investiture… FN. Il représentera donc le parti frontiste dans la 6eme circonscription du Var en juin 2017 et entend porter ses valeurs : ‘’identité et souveraineté’’. ‘’Le Brexit en Grande-Bretagne et la victoire de Donald Trump à la présidentielle américaine montrent que l’identité et la souveraineté sont au cœur des préoccupations’’, explique-t-il à l’AFP.  Une parole que serait effectivement bien incapable de renier le Front national, persuadé que la victoire de Donald Trump place la candidature de Marine Le Pen sous les meilleurs auspices.

En 2007, Jérôme Rivière avait été exclu de l’UMP, désormais les Républicains, pour avoir commis l’affront de se présenter contre le candidat investi par le parti aux législatives de 2007. Ce candidat ? Eric Ciotti, le porte-parole de Nicolas Sarkozy.

Logo LR - FN
Quand les Républicains et le Front National échangent leurs candidats pour les législatives / ©Twitter
Ajouter un commentaire