Debout le France EELV En Marche Mouvement pour la France Mouvement républicain et citoyen (MRC) Nouvelle Donne Parti chrétien-démocrate Parti écologiste undefined Walwari Les Républicains UDI Parti Socialiste Front National Union des Démocrates et Indépendants MODEM Europe Ecologie Les Verts Nouveau Parti Anticapitaliste Lutte Ouvrière Front de gauche Parti Communiste Parti de Gauche Parti Radical de Gauche Debout la France
Présidentielle 2017

L’Émission Politique – Nicolas Sarkozy veut marquer sa différence ‘’Je ne suis pas François Hollande’’

Invité sur le plateau de la nouvelle émission de France 2, Nicolas Sarkozy a cherché a marqué sa différence avec François Hollande. Il reproche au chef de l’État d’être sectaire et de travailler au service d’un ‘’clan’’.

Nicolas Sarkozy était le premier invité de la nouvelle émission politique de France 2, sobrement intitulée L’Émission politique, jeudi soir. Au cours d’échanges parfois tendus avec Léa Salamé et David Pujadas, Nicolas Sarkozy a déroulé ses propositions de campagne. Exit la primaire de la droite et du centre, Nicolas Sarkozy se voit déjà au second tour de l’élection présidentielle. Second tour pendant lequel il rêve de prendre sa revanche sur François Hollande. L’occasion était trop belle, Nicolas Sarkozy n'a pas hésité à user de piques à l’encontre du chef de l'État durant l'émission. Sobrement, Nicolas Sarkozy attaque : ‘’Je parle aux Français (…) on ne redressera pas la France en dressant un camp contre l’autre’’.

‘’Jamais on ne me reprochera le sectarisme’’

Mais Nicolas Sarkozy ne se contente pas d’une allusion discrète, quoique limpide, à l’interview donnée par le Président le matin même dans la revue Le Débat. Le chef de l’État avait insisté sur sa conviction que ‘’le clivage gauche-droite reste fondateur de la démocratie’’. À la différence de François Hollande, suggère-t-il, Nicolas Sarkozy assure que ‘’jamais, on ne [lui] reprochera le sectarisme.’’ L’ancien président tranche ‘’Je ne suis pas François Hollande, je ne travaille pas pour une secte, je ne travaille pas pour un clan, je ne travaille pas pour une catégorie de Français’’, égraine-t-il. En 2012, c’est en pointant sa différence avec le président sortant que François Hollande avait pu être élu. Si le ‘’Tout sauf Sarkozy’’ avait primé, Nicolas Sarkozy espère sans doute que le ‘’Tout sauf François Hollande’’ le fasse oublier.

Nicolas Sarkozy
Nicolas Sarkozy charge le ''sectarisme'' de François Hollande / ©maxppp
Ajouter un commentaire