Debout le France EELV En Marche Mouvement pour la France Mouvement républicain et citoyen (MRC) Nouvelle Donne Parti chrétien-démocrate Parti écologiste undefined Walwari Les Républicains UDI Parti Socialiste Front National Union des Démocrates et Indépendants MODEM Europe Ecologie Les Verts Nouveau Parti Anticapitaliste Lutte Ouvrière Front de gauche Parti Communiste Parti de Gauche Parti Radical de Gauche Debout la France
#on en parle
Présidentielle 2017

Libye : Nicolas Sarkozy évoque son "mépris" pour Mediapart

Nicolas Sarkozy est revenu sur les accusations de financement libyen par Ziad Takieddine lors de sa campagne présidentielle de 2007.

Nicolas Sarkozy a fait part de son "mépris" après les dernières déclarations sur le site Mediapart de Ziad Takieddine à propos d’un financement libyen de sa campagne de 2007 : "Pourquoi et comment se fait-il qu’un type comme celui-là puisse prétendre encore une fois à la présidence de la République ? Le peuple français doit réagir, ça va exploser", affirmait Takieddine. Depuis, Nicolas Sarkozy a démenti les dires de l’homme d’affaires qui affirme lui avoir remis de l’argent libyen, de Mouammar Kadhafi.

"C'est une manoeuvre nauséabonde"

Dans un entretien, Nicolas Sarkozy se livre davantage : "Je n’ai que mépris pour cette officine qui depuis des années essaye sans succès de me salir, du procès Bettencourt à l’affaire Kadhafi pendant la campagne présidentielle de 2012", s’est agacé l’ancien chef de l’État le jeudi 17 novembre dans les colonnes du Figaro. À chaque fois, ce sont des informations sans fondement qui démenties par les faits.

L'ancien chef de l'Etat ajoute que cette affaire n'est qu'"une manoeuvre nauséabonde pour interférer dans la primaire de le droite du centre. J'opposerai donc le mépris à ces injures et à ces grossières manipulations. La justice en sera saisie"

Deux jours après la diffusion des propos tenus par Ziad Takieddine, l'homme a été convoqué et entendu dans les locaux anti-corruption de la police judiciaire à Nanterre : "Je viens pour collaborer, pour confirmer tout ce que je dis avant. Personne ne m'effraie (...) Je viens pour corroborer tout ça, après les derniers élements trouvés par le juge d'instruction", a-t-il expliqué.

Takieddine : Sarkozy évoque son « mépris » pour Mediapart
Nicolas Sarkozy est revenu sur les accusations de financement libyen / ©(c) Maxppp
Ajouter un commentaire