Debout le France EELV En Marche Mouvement pour la France Mouvement républicain et citoyen (MRC) Nouvelle Donne Parti chrétien-démocrate Parti écologiste undefined Walwari Les Républicains UDI Parti Socialiste Front National Union des Démocrates et Indépendants MODEM Europe Ecologie Les Verts Nouveau Parti Anticapitaliste Lutte Ouvrière Front de gauche Parti Communiste Parti de Gauche Parti Radical de Gauche Debout la France
Présidentielle 2017

Livre-confessions : NKM sur Hollande : "Quoi, il n’a pas de copain ?"

Nathalie Kosciusko-Morizet critique ouvertement le chef de l’Etat et ses dernières confessions aux journalistes du Monde. Invitée dans le Grand Oral des Grandes Gueules ce matin sur RMC, elle s’est interrogée sur la solitude du chef de l’Etat et son absence d’ami à qui se confier.

Nathalie Kosciusko-Morizet attaque. A droite, comme à gauche, personne ne semble épargné. Dernièrement, elle s’en est pris  à Jean-Frédéric Poisson, jugeant "ni dignes ni compatibles avec les valeurs" de la droite et du centre, ses propos controversés sur la supposée " soumission aux lobbies sionistes" d’Hillary Clinton. Le 20 octobre dernier, elle avait saisi la Haute autorité. Les membres de la commission doivent se prononcer aujourd’hui sur leur décision d’exclure ou non Jean-Frédéric Poisson de la primaire de la droite et du centre.

Dans le Grand Oral des Grandes Gueules ce matin, elle a choisi de s’en prendre à François Hollande. Elle est revenue sur ce livre-confessions qui fait tant polémique. Pour elle, le président de la République a mal agi et aurait dû se raisonner : "Il aurait pu y penser avant. Avant de passer une centaine d’heures avec les journalistes, d’aller diner plusieurs fois chez eux, il aurait pu penser avant que le rôle d’un président c’était l’action plutôt que la confession." Un livre, et des confidences, que la candidate à la primaire de la droite et du centre ne trouvent pas dignes d’un président en exercice : "C’est le deuxième livre de ce genre qui sort, et à chaque fois on se rend compte qu’il a passé des heures et des heures," avec les journalistes, et de poursuivre, passablement énervée "Et là c’est dans le dos de son cabinet, semble-t-il à l’Elysée." Alors que "ses conseillers commençaient à lui dire : tu ne devrais pas les voir. Il  va les voir en cachette, à diner chez eux … mais quoi il n’a pas de copain ?"

Président de la République, une fonction qui isole

Une question posée avec moquerie, qui en dit long sur le pouvoir et l’isolement du chef de l’Etat. Mais Nathalie Kosciusko-Morizet n’a visiblement pas décidé de plaindre ni d’excuser l’actuel locataire de l'Elysée : "C’est emmerdant pour un président de la République. De la part de quelqu’un qui détient le pouvoir, on attend de la réserve et on attend qu’il supporte un peu la solitude de l’Etat. Oui ça peut peser le pouvoir, mais enfin… sinon il ne faut pas y aller."

François Hollande n’aurait-il aucun ami ? Dernièrement, il semble que même ses plus proches alliés politiques s’éloignent peu à peu, après ses dernières confessions aux journalistes du Monde. Nouvelle preuve semble-t-il que l’amitié et la politique n’ont jamais fait bon ménage.

Marion ROUYER 

Livre-confessions : NKM sur Hollande :
La candidate à la primaire de la droite et du centre juge sévèrement les confessions de François Hollande / ©maxppp
Ajouter un commentaire