Debout le France EELV En Marche Mouvement pour la France Mouvement républicain et citoyen (MRC) Nouvelle Donne Parti chrétien-démocrate Parti écologiste undefined Walwari Les Républicains UDI Parti Socialiste Front National Union des Démocrates et Indépendants MODEM Europe Ecologie Les Verts Nouveau Parti Anticapitaliste Lutte Ouvrière Front de gauche Parti Communiste Parti de Gauche Parti Radical de Gauche Debout la France
#on en parle
Présidentielle 2017

L’UDI pourrait présenter son propre candidat pour contrer Nicolas Sarkozy

Le parti centriste ne s’est pas encore officiellement prononcé sur la primaire de la droite et du centre. Toutefois, selon Chantal Jouanno, l’UDI n’écarterait pas la possibilité de présenter son propre candidat à l’élection présidentielle dans le cas d’une victoire de Nicolas Sarkozy.

Aucun parti centriste n’ayant souhaité présenter un candidat, la primaire de la droite et du centre ne se jouera finalement qu’à sa droite. Sur la ligne de départ, six candidats issus du Parti les Républicains et Jean-Frédéric Poisson, président du Parti chrétien-démocrate.

Si de nombreuses personnalités du centre, à l’image de Philippe Vigier (UDI) ou de François Bayrou (Modem), ont déjà pris parti pour Alain Juppé ou pour Bruno Le Maire (Hervé Morin, UDI) ‘’la grande majorité n’a pas pris position’’, rappelle Chantal Jouanno sur le plateau de Public Sénat ce vendredi. La sénatrice UDI de Paris explique que, pour l’instant, ils n’ont pu qu’entrevoir ‘’les propositions de chacun’’ et que le temps du ralliement se fera après le premier tour de la primaire.

Nicolas Sarkozy, loin du ‘’consensus’’ avec les électeurs du centre

Toutefois, selon Chantal Jouanno, l’UDI n’écarterait pas la possibilité de présenter son propre candidat dans le cas où le vainqueur de la primaire ne lui conviendrait pas. S’entend, surtout, s’il s’agissait de Nicolas Sarkozy. En cas de victoire de l’ancien président, la sénatrice assure que ‘’la question se posera très sérieusement d’avoir notre candidat, très sérieusement, parce que chez nos adhérents, aujourd’hui, il est loin de faire consensus’’, explique-t-elle. La sénatrice de Paris lui reproche notamment son récent volte-face sur l’écologie et sa ‘’marque de fabrique’’ qui consiste à ‘’créer des polémiques pour focaliser le débat médiatique autour de lui’’. Si Chantal Jouanno ne laisse rien filtrer de ses préférences, de son côté le président de l'UDI, Jean-Christophe Lagarde, n'a jamais caché sa proximité avec Emmanuel Macron, qui n'a pas encore officiellement déclaré sa candidature...

UDI
L'UDI pourrait présenter son propre candidat à l'élection présidentielle / ©maxppp
Ajouter un commentaire
Breaking News