Debout le France EELV En Marche Mouvement pour la France Mouvement républicain et citoyen (MRC) Nouvelle Donne Parti chrétien-démocrate Parti écologiste undefined Walwari Les Républicains UDI Parti Socialiste Front National Union des Démocrates et Indépendants MODEM Europe Ecologie Les Verts Nouveau Parti Anticapitaliste Lutte Ouvrière Front de gauche Parti Communiste Parti de Gauche Parti Radical de Gauche Debout la France
#on en parle
Présidentielle 2017

Manuel Valls attaque Benoît Hamon sur ses "ambiguïtés" avec l'islamisme radical

Manuel Valls a vivement critiqué Benoît Hamon sur France Info ce mardi 24 janvier. Et dans son entretien, l'ancien Premier Ministre l'a attaqué sur ses grandes "ambiguïtés" avec l'islamisme radical.

Le Parti Socialiste est sous tension. Manuel Valls passe à l'offensive dans une période où il est dans une position défavorable. Dans son entretien sur France Info le mardi 24 janvier, l'ancien Premier Ministre a fustigé les "ambiguïtés" de Benoît Hamon avec l'islamisme radical. La raison ? Benoît Hamon était invité à commenter, le 18 décembre 2016, des scènes filmées démontrant l'abscence de mixité dans les établissements de banlieue et dans les cafés : "On est à Sevran, on n'est pas à Paris. T'es dans le 93 ici. C'est des mentalités différentes, c'est comme au bled", commentait alors le gérant du café en question.

Face à cette réponse, Benoît Hamon avait relativisé les propos du gérant en déclarant : "Il y a deux choses, dans les cafés ouvriers, historiquement, ils n'y avaient pas de femmes. Là on parle de cafés, à Sevran, parce qu'on estime et qu'on apprécie, que l'espace public est confisqué aux femmes. Pourquoi ? Parce qu'il serait à majorité musulmane."

Benoît Hamon est "le candidat des frères musulmans" selon un ministre

Manuel Valls n'est pas tendre avec son homologue : "il ne peut pas y avoir dans notre République, un interdit vis à vis des femmes (...)". Selon lui, Benoît Hamon tient "des ambiguïtés, il y a des risques d'accommodement de sa part, c'est un des débats que nous avons à gauche" a lâché l'ancien Premier ministre.

Selon nos confrères de Libération, un ministre actuel du gouvernement, sous couvert d'anonymat, a glissé un incroyable tacle envers le candidat : "Benoît Hamon est le candidat des Frères musulmans."

Les propos de Benoît Hamon avaient déjà fait réagir les opposants politiques. Pour Florian Philippot : "les propos honteux de B.Hamon sur les cafés sans femmes prouvent qu'ils sont prêts à tout lâcher, tout sacrifier pour sauver leurs dogmes". Pour Valérie Pécresse : "le déni du problème par la gauche est choquant ! Des cafés interdits aux femmes en France ? Benoît Hamon relativise..."

Pour Manuel Valls, Benoît Hamon
Manuel Valls a vivement critiqué Benoît Hamon sur France Info ce mardi 24 janvier. Et dans son entretien, l'ancien Premier Ministre l'a attaqué sur ses grandes "ambiguïtés" avec l'islamisme radical. / ©maxppp
Ajouter un commentaire