Debout le France EELV En Marche Mouvement pour la France Mouvement républicain et citoyen (MRC) Nouvelle Donne Parti chrétien-démocrate Parti écologiste undefined Walwari Les Républicains UDI Parti Socialiste Front National Union des Démocrates et Indépendants MODEM Europe Ecologie Les Verts Nouveau Parti Anticapitaliste Lutte Ouvrière Front de gauche Parti Communiste Parti de Gauche Parti Radical de Gauche Debout la France
#on en parle
Présidentielle 2017

Manuel Valls candidat : pour François Rebsamen, « on ne gouverne pas la gauche avec un 49.3 »

Deux jours après l’annonce de candidature de Manuel Valls à la primaire de la gauche, nombreux sont encore les socialistes à s’interroger sur sa capacité à rassembler la gauche. Invité sur RTL , mercredi 7 décembre, l’ancien ministre du Travail de François Hollande et maire de Dijon François Rebsamen a demandé à l’ancien Premier ministre de ne pas gouverner la gauche à coup de « 49.3 ».

Arrivera-t-il à ressembler les deux gauches irréconciliables ? Moins de quarante-huit heures après sa déclaration de candidature à la présidentielle et donc, de facto, à la primaire de la gauche, Manuel Valls ne semble pas faire l’unanimité au sein du parti socialiste. Invité, mercredi 7 décembre, l’ancien ministre du Travail de François Hollande, François Rebsamen a déconseillé à l’ancien Premier ministre de gouverner la gauche avec un 49.3. Un passage en force utilisé à quatre reprises par Manuel Valls.

Ce fidèle de François Hollande, qui avait cru jusqu’au bout à une possible candidature du président de la République, craint que Manuel Valls ne soit assez rassembleur. Au point de l’avertir. « Il a de l’autorité, il a une autorité naturelle, elle ne doit pas se transformer en autoritarisme ».

Pour François Rebsamen, la gauche a toutes les chances de gagner la présidentielle

Toutefois le maire socialiste de Dijon s’est interdit tout conseil à Manuel Valls car « (il) n’a pas de conseil à lui donner mais (il) pense qu’il faut une méthode un peu différente. On ne gouverne pas la gauche avec un 49.3 ». Avant d’ajouter, « il faut que Manuel Valls occupe la centre et qu’il soit porteur de compromis et de synthèse », comme l’aurait été François Hollande. Pour « l’orphelin » de François Hollande, François Rebsamen,  Manuel Valls doit accepter le « hollandisme ». A savoir une « synthèse mitterrandienne qui permettait d’être au centre de la gauche ».

Toutefois, l’ancien ministre croit dans les chances de la gauche pour gagner la présidentielle. « On a la capacité de gagner l’élection présidentielle de 2017. Le programme de François Fillon sera rejeté par les Français, j’en suis sûr », a-t-il estimé.

Manuel Valls candidat : pour François Rebsamen, « on ne gouverne pas la gauche avec un 49.3 »
François Rebsamen conseille à Manuel Valls de ne pas gouverner la gauche avec un 49.3. / ©maxppp
Ajouter un commentaire