Debout le France EELV En Marche Mouvement pour la France Mouvement républicain et citoyen (MRC) Nouvelle Donne Parti chrétien-démocrate Parti écologiste undefined Walwari Les Républicains UDI Parti Socialiste Front National Union des Démocrates et Indépendants MODEM Europe Ecologie Les Verts Nouveau Parti Anticapitaliste Lutte Ouvrière Front de gauche Parti Communiste Parti de Gauche Parti Radical de Gauche Debout la France
#on en parle
Présidentielle 2017

Manuel Valls futur soutien de Benoît Hamon ? Il répond

Manuel Valls était mardi matin l’invité de Jean-Michel Apathie dans la matinale de France Info. L’ancien Premier ministre s’est exprimé sur un éventuel soutien à Benoît Hamon si celui-ci venait à remporter la primaire de la Belle Alliance Populaire.

Manuel Valls va-t-il suivre les règles du jeu ? Devancé par Benoît Hamon au premier tour de la primaire de la Belle Alliance Populaire dimanche, l’ancien Premier ministre ne fait pas figure de favori à quelques jours de la décision finale. Alors forcément, la question de son éventuel futur soutien à son rival se pose. D’autant plus qu’il n’est pas tendre avec lui depuis l’officialisation des résultats du premier tour : "Un choix très clair se présente, entre la défaite assurée et la victoire possible" lançait-il dès dimanche soir. "Benoît Hamon, c’est le chantre de la fin du travail. Il explique qu’il va répartir un revenu universel à chacun et cela va se traduire par plus d’impôts et par la ruine de notre budget" a-t-il poursuivi lundi dans le JT de 20h de TF1.

Manuel Valls évasif sur un possible soutien à Benoît Hamon

Ces propos, Manuel Valls pourrait les regretter s’il venait à s’incliner au second tour de la primaire et à soutenir Benoît Hamon dans les prochaines semaines. Logiquement, l’ancien Premier ministre devrait en effet se plier aux règles de la primaire en cas de défaite. Et soutenir le vainqueur. Sauf que lorsque la question lui a été posée mardi matin par Jean-Michel Apathie sur France Info, Manuel Valls a botté en touche : "J’attends dimanche. Je ne réponds pas aux questions avant qu’elles ne se posent. Je ne répondrai pas à cette question parce que j’en vois tous les pièges. J’attends dimanche et je mène campagne pour gagner. C’est comme ça que je vois les choses dans cette campagne. Il y a des règles bien évidemment et moi en général je les ai plutôt respectées alors que Benoît Hamon n’a eu de cesse, quand il a quitté le gouvernement, de ne pas voter des textes importants". Chez les militants pro-Valls, la solution Emmanuel Macron est déjà évoquée.

Manuel Valls futur soutien de Benoît Hamon ? Il répond
Manuel Valls est-il prêt à soutenir Benoît Hamon en cas de défaite ? / ©maxppp
Ajouter un commentaire