Debout le France EELV En Marche Mouvement pour la France Mouvement républicain et citoyen (MRC) Nouvelle Donne Parti chrétien-démocrate Parti écologiste undefined Walwari Les Républicains UDI Parti Socialiste Front National Union des Démocrates et Indépendants MODEM Europe Ecologie Les Verts Nouveau Parti Anticapitaliste Lutte Ouvrière Front de gauche Parti Communiste Parti de Gauche Parti Radical de Gauche Debout la France
#on en parle
Présidentielle 2017

Manuel Valls futur vainqueur de la présidentielle ? Il y croit dur comme fer

Après avoir participé au premier débat de la primaire de la gauche jeudi soir, Manuel Valls était vendredi 13 janvier l’invité de la matinale de Radio Classique. Malgré une campagne qui peine à prendre, l’ancien Premier ministre a assuré qu’il croyait toujours en ses chances de remporter l’élection présidentielle.

Après un peu plus d’un mois de campagne, Manuel Valls doit bien se rendre à l’évidence, il a du mal à convaincre. Contrairement à certains de ses adversaires à la primaire de la gauche comme  Benoît Hamon et Arnaud Montebourg, l’ancien Premier ministre peine à remplir ses meetings. Si ses futurs rivaux ont été plutôt convaincants lors de leur passage dans L’Emission politique de France 2, Manuel Valls, lui, a paru hésitant. Et son retournement de veste phénoménal sur le 49-3, qu’il souhaite désormais supprimer de la Constitution après l’avoir utilisé à plusieurs reprises en 2016, a du mal à passer auprès des électeurs.

Selon Manuel Valls, la primaire de la gauche va tout changer

Alors forcément, il est pour l’heure compliqué d’envisager une victoire de Manuel Valls au deuxième tour de la présidentielle le 7 mai prochain. Enfin sauf pour lui visiblement. Invité ce vendredi de la matinale de Radio Classique après avoir participé la veille au premier débat de la primaire de la gauche, l’ancien Premier ministre a assuré qu’il croyait dur comme fer à ses chances : "Je ne brûle pas les étapes. J'attends, je l'espère, d'être désigné (...) Après la primaire, avec la légitimité, la force et l'élan (qu'elle) peut donner à celui qui sera désigné (...), c'est une nouvelle donne qui va s'écrire, une nouvelle histoire" a-t-il analysé avant de conclure : "L'élection présidentielle, c'est une conversation quasi intime entre un candidat et les Français. Et nous sommes au début de cette conversation". Une conversation qui, dans les rêves de Manuel Valls, prendra fin le 7 mai prochain.

Manuel Valls futur vainqueur de la présidentielle ? Il y croit dur comme fer
Manuel Valls croit toujours en ses chances de remporter la présidentielle / ©maxppp
Ajouter un commentaire